Jardin Feng Shui : créer son propre espace de détente à la maison

Considéré comme le prolongement de notre maison, le jardin Feng Shui est, selon la culture Chinoise, un endroit qui nous permet de nous libérer du stress et qui nous amène, grâce à son énergie, du bien-être et du bonheur. Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, il y a néanmoins quelques règles à respecter afin que ce dernier soit vraiment votre havre de paix.

Quelques principes

Un jardin Feng Shui est divisé en neuf zones significatives où nous devons respecter l’équilibre du Ying et du Yang. Chacune représente un domaine de la vie où la nature doit être respectée et en harmonie avec elle-même. Les cinq éléments de la médecine Chinoise doivent être présents au sein de votre jardin : le bois, l’eau, le feu, la terre et le métal.

Composition de mon jardin

Apportez une certaine diversité de plantes dans votre jardin qui le rendront vivant en attirant les oiseaux, les abeilles, les papillons… Appréciez la beauté des statues et des sculptures qui attirent les bonnes énergies tout en prenant soin de respecter une taille proportionnelle à celle du jardin. Ajoutez des petites cascades ou ruisseaux car l’eau est symbole de chance et de prospérité.

Enfin, favorisez l’éclairage dans le sud du jardin et placez des bougies le long de votre terrasse, cela accompagnera l’élément du feu. Attention néanmoins à ne pas trop surcharger votre jardin de façon à laisser l’énergie passer.

Les neuf zones

Chaque zone représente un domaine de vie où des couleurs et des éléments précis devront être respectés.

  • Le sud est associé au succès et à l’été. Placez-y des plantes en forme de pyramide de couleur orange ou rouge.
  • Le sud-ouest représente la relation avec les autres. Vous pouvez y installer des transats de jardin en métal avec une petite table d’extérieur pour recevoir vos amis et des plantes de couleur rouge ou rose pour rappeler l’amour et l’amitié.
  • Le sud-est est l’espace réservé à l’eau et au bois. Cette zone, qui représente la richesse, devra être composée de fleurs violettes.
  • Le nord est représentatif de la carrière et du travail. Les plantes doivent être de formes courbées de couleur généralement bleues ou violettes.
  • Le nord-ouest est la zone de détente où le métal est l’élément qui primera. Le blanc, le bleu, l’argent et le jaune seront les couleurs dominantes à respecter.
  • Le nord-est symbolise la connaissance. Privilégiez les arbres fruitiers qui permettent de montrer le processus de développement de la nature.
  • L’ouest est l’endroit réservé aux rires des enfants. Installez-y alors une petite aire de jeux avec des cabanes en bois et une balançoire. Les plantes doivent être blanches ou argentées.
  • L’est est la réunion de famille où le vert sera mis en valeur pour rappeler le côté de l’espoir.
  • Le centre, quant à lui, est le cœur de la vie : il représente la santé. C’est l’endroit idéal pour les plantes médicinales comme l’aloe-vera.

Décorer son jardin avec des plantes mellifères

Les abeilles ont une importance capitale dans notre vie parce c’est grâce à leur pollinisation que nous pouvons manger des fruits et légumes. Donc, il est indispensable de les préserver en leur fournissant un espace dans lequel elles peuvent se nourrir des plantes mellifères. Dans cet article, nous allons vous présenter ce type de plante, notamment le robinier.

Tout savoir sur les plantes mellifères

Une plante mellifère est une plante qui attire les insectes butineurs tels que les abeilles car elle comporte des fleurs contenant du pollen et du nectar (Il s’agit du liquide sucré présent au centre de la fleur) en quantité suffisante pour garantir la nourriture de ces insectes, tout comme leur reproduction. Les abeilles transforment ensuite le nectar récolté sur les fleurs en miel, puis elles utilisent le pollen pour la gelée royale. Les plantes mellifères contribuent alors à la préservation de cet insecte utile qui, grâce à sa pollinisation, permet aux plantes de se reproduire. Elles offrent les matières premières essentielles à la ruche : nectar, pollen, miellat et propolis.

Les principales plantes mellifères

Voici une liste non exhaustive des plantes mellifères pouvant être cultivées :

  • Arbres : érable, eucalyptus, robinier, laurier, tilleul
  • Arbustes : romarin, thym, framboisier, glycine, lavande
  • Fleurs vivaces, annuelles et bisannuelles : carottes, basilic, tournesol, trèfle, chicorée sauvage

Notez bien qu’il existe certaines plantes mellifères à proscrire telles que le tilleul argenté qui est toxique pour les abeilles, ou encore des fleurs mellifères dont leur miellat cristallise vite (Le miellat du mélèze par exemple).

plantes mellifères robinier

Le robinier faux acacia

Le robinier faux acacia provenant des plaines d’Amérique du Nord fait partie des meilleures plantes mellifères. Il appartient à la grande famille des Fabaceae dont les herbacés comme le pois, le trèfle et les arborescents tels que les sophoras. Cet arbre est très répandu en France et on le confond souvent avec l’Acacia. Pour en savoir plus sur le robinier.

Le tronc brun gris du robinier est d’une écorce épaisse crevassée verticalement. L’arbre d’une taille de 30 mètres de hauteur, est composé de grandes épines sur les pétioles et ses rameaux sont non florifères. Ses feuilles caduques et longues de 15 à 20 centimètres conviennent parfaitement à l’opération de pollinisation. Ses fleurs parfumées, blanches et très mellifères sont regroupées en grappes denses et pendantes.

Les qualités du robinier faux acacia

Cet arbre facile à cultiver a une croissance rapide. Il a la capacité de résister à la sécheresse, au froid et à la pollution. Ses fleurs très mellifères prisées par les apiculteurs, favorisent la pollinisation des abeilles et des autres insectes butineurs. D’ailleurs, elles peuvent être utilisées en cuisine et en parfumerie. Ses racines très développées permettent la stabilisation de sol. Toutefois, faites attention à son écorce, ses graines et ses feuilles contenant des substances toxiques pour l’homme et les animaux. Le robinier se caractérise par sa floraison abondante qui débute au mois d’avril et se terminant le mois de mai. Il peut pousser sur tout type de sol quelles que soient ses caractéristiques (pauvre ou riche). Afin de mettre en valeur le faux acacia, vous pouvez le placer dans un gros pot sur votre terrasse, ou le planter dans votre jardin en prévoyant un espace plus vaste vu ses racines développées. Optez pour un endroit peu sensible aux courants d’air.

Pour le confort de votre jardin, cliquez ici https://www.lejardineur.net/decoration-de-jardin-le-choix-de-la-table/ pour obtenir des conseils sur le choix de la table de déco extérieur. Le gazon synthétique pour votre terrasse est également une autre idée intéressante, à découvrir ici https://www.lejardineur.net/gazon-synthetique-embellir-terrasse/.

Décoration de jardin : le choix de la table

Quelle que soit la saison, il arrive que vous veniez vous reposer dans votre jardin. Vous y venez pour prendre un bol d’air frais, vous reposer après une journée difficile, passer de bons moments avec vos amis ou jouer avec votre famille.

Avoir un espace de vie dans votre jardin, votre terrasse ou votre patio peut être un atout pour toute la famille. Lorsqu’il fait chaud, vous pourrez même prendre votre déjeuner dehors. Toutefois, comme toutes les pièces de votre maison, il ne faut pas choisir ce mobilier à la légère !

Les différents types de tables de jardin

Vous êtes décidé à acheter une table de jardin, mais vous ne savez pas laquelle choisir. En effet, il existe un large choix de tables de jardin que ce soit dans les magasins de mobilier ou sur les sites en ligne.

Par exemple, vous trouverez fréquemment des tables en bois qui sont très appréciées pour leur solidité et leur style. Elles sont généralement traitées pour supporter les agressions extérieures comme les intempéries (chaleurs, humidités, le froid…) et les insectes. Vous pouvez choisir entre le bois de pin, l’acacia, le bambou, l’eucalyptus… Mais il y a encore de nombreux autres types de bois robustes que vous apprécierez dans votre jardin. Toutefois, le bois demande un entretien plus spécifique afin de ne pas détruire sa structure et enlever les protections qui l’enveloppent.

table de jardin

Pour un style plus moderne ou industriel, vous pouvez opter pour les mobiliers en acier ou en fer. Ces derniers sont à leur tour traité pour éviter les rouilles et la corrosion, avec de la peinture spéciale par exemple. Ils sont très résistants, plus faciles à nettoyer et peuvent également être associés à différentes couleurs lors de la décoration.

Parmi les matériaux tendance ces dernières années, on trouve également la résine tressée. Il s’agit d’un matériau synthétique et écologique qui possède un aspect naturel. Elle se décline en plusieurs couleurs, mais reste très esthétique et surtout très résistante aux temps et aux changements de climat. Ce type de meuble est souvent composé d’un objet en aluminium léger qui sera enveloppé par la résine tressée. Si vous souhaitez avoir un look design et épuré dans votre jardin, vous pouvez opter pour ce type de tables de jardin en résine tressée plate ou ronde.

Comment décorer votre jardin avec des tables ?

Si vous cherchez de bonnes idées de décoration pour votre jardin, vous pouvez choisir une table et des chaises. Spécialement conçus pour l’extérieur, vous pouvez disposer ces mobiliers sans problèmes dans votre jardin. D’abord, il vous faut trouver l’endroit idéal pour ceux-ci : assez plat, un peu ombragé… Puis, vous pouvez ajouter des coussins, des plantes et d’autres décorations qui pourront égayer votre jardin. Vous pouvez mettre en valeur une couleur spéciale ou opter pour une décoration plus sobre selon vos envies. Avec quelques accessoires en plus de votre table de jardin, vous pourrez créer une ambiance cosy, nature ou contemporain même à l’extérieur de votre maison.

Découvrez tous les avantages du mur végétalisé

Depuis quelques années, il n’est pas rare d’observer des murs végétaux ou jardins verticaux un peu partout. Cette nouvelle forme de végétale isolation des espaces peut convenir aussi bien à l’extérieur qu’à l’intérieur et c’est pourquoi elle est aujourd’hui en pleine croissance.

Le mur végétal est à la fois un atout esthétique en termes de décoration mais il possède également un grand nombre d’avantages supplémentaires que nous allons découvrir.

Quels sont les intérêts de choisir un mur végétalisé ?

Au-delà de son aspect décoratif le mur végétal à plusieurs avantages. Le premier avantage de végétal, c’est la réduction au stress car beaucoup d’études parlent des avantages du végétal à la maison ou au bureau.

En extérieur, tout d’abord, il peut jouer un rôle dans d’isolant thermique. En effet, grâce à la vapeur d’eau dégagée par les plantes, votre mur se retrouve refroidi en été. Il joue également un rôle de protection contre l’humidité et la pollution. Enfin, il peut également jouer le rôle de l’isolant phonique car il va atténuer les bruits extérieurs.

En intérieur, le mur végétalisé va également être bénéfique pour votre isolation phonique en diminuant l’écho à l’intérieur d’une pièce, l’amélioration de l’isolation phonique, toujours en rafraîchissant l’atmosphère intérieure grâce à l’évaporation réaliser par les végétaux. Les plantes auront également un rôle dans la purification de l’air. Attention, néanmoins il demeure toujours primordial d’aérer fréquemment la pièce et de procéder au nettoyage régulier de vos meubles et de vos tapis ou moquette.

Mur végétal intérieur

Quel type de mur végétal choisir ?

Afin de végétaliser la façade d’un mur, il existe, en réalité, plusieurs solutions techniques sur le marché. On peut distinguer trois grandes catégories de techniques :

  • La culture classique: cela consiste à utiliser un substrat vivant comme peuvent l’être le compost, l’argile ou la tourbe.
  • La culture hydroponique: cela consiste à utiliser un substrat inerte comme support de culture. Cela peut être de manière très classique de la laine de roche, débit d’argile, de la fibre coco ou des substances réservées plutôt à des professionnels comme la nappe horticole ou de la sphaigne.
  • Les végétaux naturels stabilisés : il s’agit là d’une technique à part entière qui requiert une grande technicité. Seules quelques sociétés ont le savoir-faire nécessaire pour proposer ce type de végétaux qui ont l’avantage de ne nécessiter aucun entretien ni aucun arrosage. On peut citer notamment la société Néphalie, qui en est un des spécialistes.

Quelle solution technique adopter ?

Au-delà des modes de culture ou du type de végétaux utilisés, il existe plusieurs techniques pour réaliser son mur végétal.

On peut citer par exemple le principe du mur végétal ” Patrick Blanc “. C’est sûrement le concept le plus connu et le plus simple dans sa réalisation mais qui demande un entretien important. Cette technique est basée sur le système de culture hydroponique. C’est donc un arrosage en circuit fermé qui irrigue deux couches de feutre, entre lesquels les végétaux sont insérés.

On retrouve aujourd’hui de plus en plus de solutions modulaires. Fabriqués en plastique injecté, les modules permettent une plus grande personnalisation et pose extrêmement facile.

Enfin il existe aussi des murs végétaux constitués de gabions, des modules métalliques convient remplirent de substrat. On peut ainsi former des cages métalliques d’où pourront s’échapper les plantes.

fougere dans gabion métallique

Pour en savoir plus, approfondissez le sujet en lisant cet article.

Quel entretien ?

À part pour le système de plantes naturelles stabilisées, que propose la société Néphalie, il faudra toujours compter sur un minimum d’entretien réalisé même si pour certains systèmes celui-ci reste relativement simple. Il faut compter généralement une à deux tailles du massif végétal par an en faisant appel aux services d’un paysagiste comme Les jardins d’Hortense. N’hésitez pas à demander des conseils à votre paysagiste sur le rythme ou la façon de tailler vos îlots de végétation. Par exemple, pour un jardin vertical extérieur, la taille en plein hiver n’est pas conseillée car il sert souvent de refuge à de petits animaux.

Le compost c’est facile !

Le compost est un mélange de résidu qui enrichi la terre.

Dans le compost j’y jette tous les restes non animalier (j’y jette aussi également les coquilles des œufs) des préparations et des restes de repas, notamment les épluchures de légumes, l’herbe de la tonte des pelouses, les branchages et feuilles de tous types d’arbres, les branches des haies (elles peuvent aussi servir en hiver comme paillage), les cendres de la cheminée etc… tout est bon pour le compost à partir du moment où l’origine est saine.

Ajoutez-y de la terre de temps en temps (une couche de déchet, deux couches de terre).

Continuer la lecture de Le compost c’est facile !