Actu

Comment stocker son bois de chauffage pour l’hiver ?

Pour le chauffage en hiver, il est essentiel d’utiliser du bois sec, ainsi qu’un combustible de qualité. Afin d’éviter toute reprise d’humidité ou de permettre la réduction du taux d’hygrométrie présent dans le bois, il est important de garder l’œil sur les conditions de stockage du bois chez vous. C’est d’ailleurs à cet effet que dans cet article, on parlera de la façon dont il est possible de stoker du bois de façon efficiente et optimale durant l’hiver. Voici donc quelques conseils !

Le lieu où vous stocker le bois de chauffage

Si vous avez la possibilité de varier le lieu du stockage de votre bois de chauffe, il est alors important de le faire. Pour cela, vous devez préférer les endroits surélevés, ainsi que les espaces dégagés dont dispose votre maison. Ces endroits-là sont intensément soumis au vent. L’air pourra donc circuler aisément dans le bois. Ceci permettra donc de faciliter le séchage du bois même s’il faut couvrir et protéger des intempéries ce bois de chauffage.

A lire en complément : Qu’est-ce que la permaculture agroécologie ?

Par ailleurs, il est important d’éloigner ce bois du sol, pour veiller à sa protection contre toutes sortes de remontées d’humidité. Et si l’on vous livre vos bûches sur palette, ce serait déjà bien pour l’isolation. Sinon, vous pourrez vous servir des longues pièces de bois que l’on appelle traditionnellement « chantier », que vous pourrez disposer à même le sol. Vous pourrez ainsi isoler le premier étage de vos bûches.

Bien disposer et couvrir votre bois de chauffage

Lire également : Barbecue fixe ou mobile : quelle meilleure option pour votre jardin ?

Lorsque vous empilez vos bûches, il est important que vous veilliez à laisser l’air circuler en croisant les piles du tas de bûches. Si au contraire, vous rapprochez les bûches les unes des autres, cela pourrait empêcher l’évacuation de l’air remplie de vapeur d’eau, ce qui freinerait énormément le processus de séchage. Ainsi, il faut suffisamment d’espace pour bien laisser l’air circuler au niveau des extrémités du tas.

Dès lors que vous avez bien empilé vos bûches, il faudra que ce tas reste correctement à l’abri de la pluie. À cet effet, vous devrez faire appel à une bâche de protection qui permettra de bien couvrir votre tas de bûches. Veillez toutefois à ce que cette bâche de jardin soit bien étanche parce que tout contact de vos bois avec l’eau pourrait les rendre inutilisables.

Stocker quelques bûches près de la cheminée ou du poêle

Bien que cela soit évident, il est important d’en parler si vous n’en aviez pas idée. En effet, vous avez la possibilité de procéder au stockage de votre bois près du chauffage. Vous pouvez positionner le bois à côté, en dessous ou simplement à proximité de votre poêle à bois.

Certaines fois, les équipements de chauffage prévoient certains endroits où on peut stocker quelques bûches. D’ailleurs, cela n’est pas anodin. Des utilisateurs préfèrent effectuer le stockage dans des paniers, des caisses…

Procéder au stockage de quelques bûches près du feu est une bonne façon de conserver son bois, afin qu’il soit bien sec pour les prochains usages.

Les différents types de bois de chauffage et leur qualité

Le choix du bois de chauffage est une étape cruciale lorsqu’on souhaite se chauffer efficacement. Il existe différents types de bois qui offrent des caractéristiques différentes en termes de densité, d’humidité et de pouvoir calorifique.

Parmi les essences les plus courantes, on retrouve le chêne, le hêtre, le frêne ou encore l’érable. Ces bois possèdent une grande densité et un pouvoir calorifique élevé. Ils sont donc particulièrement adaptés pour les cheminées et poêles à bois.

Pensez à bien prendre en compte l’humidité du bois. Effectivement, un taux d’humidité trop élevé peut entraîner une mauvaise combustion ainsi qu’un encrassement rapide des équipements.

Pensez à bien acheter des bûches auprès de fournisseurs certifiés ou bien stocker votre propre bois, mais attention à bien respecter les règles élémentaires quant à son entreposage.

Sachez que la qualité du combustible aura aussi un impact sur la durée de vie et la performance des appareils utilisés. Mieux vaut donc investir dans une source d’énergie fiable pour éviter toute déconvenue pendant l’hiver !

Les précautions à prendre pour éviter les insectes et les moisissures dans le stockage du bois de chauffage

Stocker son bois de chauffage est une étape importante pour s’assurer d’avoir un hiver bien au chaud. Vous devez prendre certaines précautions pour éviter l’apparition d’insectes et de moisissures dans le stockage.

Vous devez surélever les bûches du sol en utilisant des palettes ou des cales afin d’éviter que l’humidité ne remonte dans le bois. Vous devez protéger votre tas de bois avec une bâche imperméable qui sera solidement fixée aux angles.

Il peut être tentant d’utiliser des sacs plastiques pour stocker le bois, mais ceux-ci favorisent la formation de condensation à l’intérieur et donc la prolifération d’insectes et de moisissures.

Pensez à ranger votre tas loin des murs extérieurs, car ces derniers peuvent créer un effet ‘chambre froide’ propice aux moisissures. Privilégiez plutôt un endroit sec et ventilé.

En respectant ces quelques conseils simples, vous devriez pouvoir conserver votre bois sans problème tout au long de l’hiver !

Partager