Jardin

Comment fabriquer une oya maison ? Tuto vidéo facile

Comment fabriquer une oya maison Tuto vidéo facile

Pour les jardiniers trop occupés pour arroser régulièrement leurs cultures, une oya peut être une solution intéressante. Ce sont des poteries en faïence qui peuvent servir à l’arrosage automatique des plantes. Bien qu’elles soient disponibles dans les commerces, il est possible de fabriquer soi-même une oya à la maison.

Pour le faire, il faut d’abord comprendre le fonctionnement de ce dispositif, connaître les matériels nécessaires ainsi que la procédure pour confectionner des oyas. Ce billet tient lieu de guide, à travers un tuto vidéo facile, pour vous aider à fabriquer une oya maison.

A lire aussi : Top 5 des conseils pour choisir et poser vos bordures de jardin

Les informations à connaître en amont sur les oyas

Également appelé olla sous d’autres cieux, une oya est un pot en faïence qui est très poreux et qui fonctionne comme un système d’irrigation automatique. Il est nécessaire que ce pot soit en faïence, car c’est une matière qui demeure poreuse en toutes circonstances. C’est cette particularité qui est alors exploitée pour assurer la fonction de l’outil.

Les oyas doivent être des pots plus ou moins grands, et dont la partie haute qui se retrouve à l’extérieur de la terre, doit être émaillée. Cela empêche une évaporation de l’eau. Pour fabriquer ce dispositif qui vous permet de faire d’énormes économies, vous n’avez pas besoin d’être un as de la poterie. Il suffit simplement d’avoir une fibre bricoleuse.

Lire également : Quelle piscine en bois hors sol choisir ?

Cette forme de jarre qui servira de réservoir à eau pour les cultures, a aussi plusieurs autres avantages. Planté sous terre, l’oya diffuse l’eau par porosité, et ne fournit qu’à la plante, la quantité exacte d’eau qu’il faut. Cette dernière pourra alors bénéficier de l’apport hydrique adéquat pour les plantes afin de leur assurer un développement optimal.

Le matériel nécessaire pour fabriquer un oya maison

Avant de se lancer dans la quête des matériels nécessaires à la fabrication des oyas, il faut définir des objectifs de création. Il s’agit notamment des dimensions que vous désirez pour votre oya. Vous devez sélectionner la couleur de votre dispositif, sa hauteur, son diamètre ainsi que les mesures de son couvercle. Ces mesures dépendent de l’espace à arroser.

Dans ce tuto vidéo de fabrication d’oya, on partira sur un oya ayant une hauteur de 20 cm environ, un diamètre de 15 cm et éventuellement un couvercle. Pour le faire, vous aurez besoin du matériel ci-après :

  • 2 000 g de faïence de couleur si vous préférez
  • l’Estèque
  • l’Aiguille de potier
  • l’Éponge
  • le Récipient d’eau
  • le Fil à découper
  • la Spatule
  • le Chiffon
  • la mirette
  • l’éponge

fabriquer une oya maison Tuto vidéo facile

Cette liste n’est pas exhaustive, et vous pouvez faire usage de tout ce que vous désirez. Il suffit juste de ne pas porter atteinte à la structure du dispositif.

Le processus pour fabriquer un oya soi-même à la maison

Maintenant que vous possédez tous les matériels de fabrication d’oya, vous devez suivre la procédure ci-dessous pour avoir un bon rendu.

Pour commencer, préparez votre terre à base de faïence et d’eau. Une fois que vous obtenez la texture idéale, réservez-en environ 200 g, puis faites tourner votre pâte sur l’Estèque en lui donnant une forme de cylindre. Modelez une base de 3 cm de diamètre par exemple. Faites encore tourner l’estèque pour obtenir la forme et les dimensions que vous désirez pour votre oya et pour faire le col également.

Une fois la forme modelée, enlevez correctement l’eau du fond de l’oya avant de penser à l’esthétisme du col. Une fois cette tâche extérieur accomplie, procédez au séchage jusqu’à avoir une solide consistance. Passez ensuite à un dernier tournassage de la oya sur un mandrin.

Il est maintenant temps de penser à fabriquer le couvercle. Mesurez le diamètre de votre ouverture pour pouvoir obtenir un couvercle avec les bonnes mesures. Vous pouvez aussi choisir de mettre un bouton au centre du couvercle pour faciliter son ouverture ultérieure. Faites un dernier tournassage de votre oya avant de passer à sa cuisson.

La cuisson de votre oya se fera en deux étapes. La première doit être opérée à 1 020° durant de nombreuses minutes. Sortez-le du four et ajoutez-y un émaillage transparent. Entamez alors la deuxième et dernière cuisson qui s’opère à 1 000° et votre oya est prêt.

Pour un aspect beaucoup plus esthétique, n’hésitez pas à miser sur les différentes couleurs de faïence que vous trouverez sur le marché. Vous pouvez aussi le décorer à votre guise, avec des mots ou des motifs, etc. Vous pouvez alors découvrir comment ce dispositif est utilisé pour sa fonction première ; l’arrosage automatique des plantes d’un jardin.

L’utilisation de l’oya

Pour obtenir de bons résultats d’arrosage à partir de vos oyas, il est nécessaire de savoir comment les manipuler, c’est-à-dire de savoir comment les enterrer près des plantations. Les étapes décrites ci-dessous vous renseignent sur l’utilisation de votre oya.

  • Aérer la terre à l’emplacement choisi pour le pot.
  • Creuser un trou pour enterrer le pot dans votre potager, à proximité des plantes en le laissant dépasser de quelques centimètres à la surface de la terre.
  • Remplir l’oya et couvrir avec le couvercle afin que les insectes ne souillent pas l’eau.
  • Patienter quelques heures pour que le pot et la terre s’imbibent mutuellement.

Au bout de quelque temps, vous verrez que le niveau d’eau dans le pot va baisser rapidement pendant plusieurs jours. Pensez à remplir régulièrement le pot argileux en fonction des besoins des plantes.

Partager