Équipement

Outillage professionnel pour élagage 4mepro : le minimum que l’élagueur doit utiliser

Pour monter et travailler jusqu’aux cimes des arbres, l’élagueur ou le bûcheron doit être équipé correctement. Comme il est interdit de travailler depuis une échelle pour l’élagage en hauteur d’un arbre, un certain nombre d’outils est obligatoire. La longe blindée en fait partie, mais il y en a tant d’autres que vous devez connaître.

A lire aussi : De quel type de lame de tondeuse avez-vous besoin ?

Un kit élagueur 4mepro pour commencer

Les kits d’élagage, de soins, de démontage ou encore d’abattage 4mepro vous donnent une idée exacte de ce qu’est l’équipement minimum pour l’élagueur professionnel. Il existe plusieurs kits composés de différents matériels de grimpe, de coupe et de sécurité. Ces éléments sont différents selon que vous procédiez à un élagage dans le but de démonter l’arbre ou dans le but d’en prendre soin.

L’utilisation de griffes d’élagage ou de grimpettes n’est par exemple nécessaire que dans le cadre d’un démontage ou d’un abattage. Le ou les pics de ces griffes s’enfoncent dans l’écorce de l’arbre et y laissent des plaies. 4mepro propose de nombreux types de kits : kit élagage pour la taille et les soins, kit de démontage, kit de lancer, kit de sécurité pour les déplacements verticaux 20 mètres, etc.

A découvrir également : Comment choisir son spa de nage ?

Quand il est question de travailler en hauteur, c’est surtout la sécurité du bûcheron qui compte. C’est pour cette raison qu’il faut prêter attention aux différents types de mousquetons, bloqueurs et cordes avant de faire l’achat d’un kit. Il est essentiel de comprendre le rôle et le fonctionnement de chacun de ces outils.

Zoom sur l’outillage minimum pour le démontage d’un arbre

L’élagueur doit procéder au démontage de l’arbre quand il n’est pas possible de faire tomber l’arbre en une seule fois. C’est souvent le cas pour un grand arbre planté dans le jardin qui risquerait de tomber sur la maison si on l’abat. Le démontage d’un arbre est un bon exemple pour avoir une idée de l’outillage nécessaire pour un élagueur professionnel. Le démontage nécessite l’utilisation d’un outillage complet.

L’outillage pour grimper et descendre de l’arbre

Pour grimper l’arbre en toute sécurité et avec grande aise, il lui faut des griffes d’élagage, un baudrier ou harnais avec sellette ou non, une longe de maintien réglable et une corde de rappel. Le choix d’une corde de rappel doit se faire en connaissance de cause. Il faut prendre en considération des critères comme la charge de rupture, le diamètre, souplesse/solidité, etc. La longe de maintien doit être blindée pour éviter les coupures à cause de la tronçonneuse.

Le matériel de protection de l’élagueur

Le travail en hauteur présente un certain nombre de risques. Le grimpeur doit être protégé au maximum. Les outils comme les manchettes de protection, le pantalon de coupe ou encore les casques et les lunettes font partie de l’outillage essentiel pour la sécurité de l’élagueur. Pour éviter les chutes, l’utilisation de différents types de mousquetons et de cordes pour nœuds prussik est également de mise. À ces outillages peuvent s’ajouter différents types de bloqueurs et tour de cou.

L’outillage pour la coupe

Dans le cadre du démontage d’un arbre, l’élagueur monte progressivement vers les cimes en coupant une à une les branches. Pour ce faire, il a besoin d’une tronçonneuse qu’il doit attacher à un mousqueton porte-tronçonneuse. Pour affûter les lames de la tronçonneuse au fur et à mesure, le bûcheron doit également disposer d’une lime et d’une clé de réglage.

Partager