Gazon

Comment choisir un gazon synthétique durable pour votre pelouse ?

Vous avez décidé de choisir du gazon synthétique au lieu du gazon naturel dans votre pelouse. Cependant, vous vous demandez comment en choisir un qui soit adéquat et qui puisse faire long feu ? Dans cet article, nous vous proposons de découvrir comment procéder au choix de votre gazon synthétique.

La matière utilisée pour le gazon artificiel

Lors du choix du gazon synthétique pour une pelouse durable, il est important de considérer sa matière. Les brins d’herbe peuvent être fabriqués à partir de polyéthylène et de polypropylène. Bien que certains gazons artificiels bon marché soient composés à 100 % de polypropylène, ils sont souvent combinés avec du polyéthylène pour produire du gazon artificiel de haute qualité. Notez que plus le pourcentage de polyéthylène est élevé, plus le gazon sera résistant à l’usure et aux intempéries.

A lire également : A partir de quelle surface faut-il investir dans un tracteur tondeuse ?

L’épaisseur du gazon synthétique

L’épaisseur du gazon s’avère être un critère important. En effet, plus le produit est épais, plus votre pelouse aura l’air naturelle ! Un gazon artificiel de 6 mm d’épaisseur peut suffire pour décorer les balcons. En revanche, pour un grand jardin, mieux vaut choisir une hauteur minimum de 20 mm. Certains modèles proposent des brins d’herbe de 40 mm au toucher exceptionnel et qui réagissent au vent, offrant une sensation de réalisme incomparable.

A lire en complément : Pourquoi faut-il fertiliser son sol avant de semer du gazon ?

La couleur du gazon synthétique

Les couleurs du gazon naturel sont pleines de nuances ! Pour imiter le plus possible le vrai gazon, choisissez du gazon synthétique composé de différentes couleurs. Le motif réfléchissant jaune qui simule l’effet du soleil restitue une pelouse plus naturelle ! Si vous avez plutôt des goûts fantaisistes, le gazon artificiel est également disponible en bleu ou en gris.

Les différents traitements des gazons synthétiques

Le gazon artificiel peut être traité de différentes manières pour assurer sa durabilité. Il y a le traitement anti-UV par exemple. Ce traitement est conçu pour prévenir la décoloration due au soleil.

Il y a également le traitement anti-chlore et anti-brome pour protéger votre pelouse des éclaboussures de la piscine. Le plus important est de choisir un modèle adapté à votre environnement. De manière générale, pour éviter les problèmes d’eau stagnante, veillez à choisir un gazon synthétique doté de trous de drainage.

Vous avez aussi le traitement antigel qui protège les brins contre le blanchiment causé par le froid.

La résistance à l’arrachement du gazon artificiel

Ce terme définit la qualité du gazon artificiel. Plus la résistance à l’arrachement est élevée, moins les brins risquent de tomber du tapis lors de marches répétées. Elle s’exprime en newtons et est considérée comme efficace à partir de 30 N (équivalent à une force de traction supérieure à 3 kg). En dessous de ce nombre, votre pelouse risque de s’user plus rapidement et d’être moins résistante à une utilisation fréquente.

La densité du gazon synthétique

Selon le poids des fils et exprimée en mètre par gramme, la densité correspond à des points par mètre carré. Plus l’indice est bas, moins il y a de brins par mètre carré et plus la distance entre elles est grande. La densité détermine donc l’aspect visuel du gazon artificiel, plus ou moins dense.

Pour l’herbe fine, nous vous conseillons de choisir un gazon artificiel d’une densité d’au moins 1800 g/m². Ainsi votre pelouse sera purement décorative et ne sera pas sujette à des pincements fréquents.

Une herbe porteuse aura une densité comprise entre 2100 g/m² et 2600 g/m², au-dessus de laquelle l’usure se fera plus rapidement.

Partager