Jardin

Quels sont les différents types de jardinières ?

Embellir une maison passe le plus souvent, en dehors des opérations de décorations, par l’implantation d’un jardin. Son installation nécessite des accessoires indispensables tels que les jardinières. Qu’est-ce qu’une jardinière, et quels en sont les différents types ?  

C’est quoi une jardinière ? 

Une jardiniere se définit comme un pot de fleurs. Généralement, elle se présente sous forme longitudinale et peut porter différents types de plantes. La jardinière peut se mettre à divers endroits. Elle peut rester à un balcon, une fenêtre, le long d’une allée ou sur le pont d’un bateau, etc.  Ce contenant de plantes s’avère idéal pour les décorations d’extérieur.  

Lire également : Les différents types de grillage rigide pour le jardin et leurs avantages

Les différents types de jardinières

Plusieurs formes de conteneurs existent à savoir, les jardinières en pots ou en bacs. Dans chacune de ces catégories, les conteneurs de plantes sont rangés en fonction de leurs matériaux de construction. 

 Les jardinières en bac

Ces types de conteneurs à plantes sont destinés à recevoir la plantation des arbustes ou des compositions végétales. Ils sont donc recommandés pour un usage extérieur.     

A lire aussi : Cultiver le Catalpa bignonioïde : astuces et conseils pour un jardin luxuriant

Bacs à fleurs 

Fréquemment utilisés pour les compositions végétales et florales, ils sont également destinés à recevoir des arbustes de taille moyenne. De plusieurs formes et construits dans différents matériaux, ces bacs sont fermés. Ils possèdent néanmoins des ouvertures pour l’évacuation de l’eau. 

Carrés de potager

Généralement en bois, les carrés de potager sont assez grands pour recevoir plusieurs pieds de légumes. Ils sont souvent posés directement sur le sol. Dans ce cas, seules leurs parois retiennent la terre.

Bacs avec pergola ou treillis

Les bacs avec pergola ou treillis sont destinés à recevoir les plantes grimpantes. Pouvant recueillir jusqu’à trois plantes par bacs, ils s’harmonisent bien avec une Pergola aluminium.

Bacs sur pieds

Utilisés pour la culture au balcon, les bacs sur pieds constituent une solution idéale pour la plantation des fleurs ou potagers. Ils offrent l’avantage d’être esthétique, mais présentent l’inconvénient de vite se détériorer, car ils sont généralement en bois. 

Les jardinières en pots

Ces jardinières de formes et de dimensions variables s’avèrent indispensables pour la culture des plantes. Retrouvons entre autres : 

Les pots en terre cuite

Ils sont poreux et assurent aux racines une bonne aération. Avec un poids néanmoins négligeable, les jardinières en pots sont recommandées pour les terrasses. En utilisation sur balcon, il faut prévoir un dessous de pot.  

Les pots en plastique

Grâce à ce matériau, les pots en plastique présentent l’avantage d’être légers. Mais la non-porosité du plastique empêche un meilleur contact des racines avec l’air. Ce qui oblige le fréquent reconditionnement des plantes. Ils sont pratiques aussi bien pour les terrasses que les balcons. 

Les pots en céramique

Malgré son esthétique renforcée par les formes disponibles et la brillance des couleurs, le pot en céramique se montre plus fragile et lourd. Certains sont manufacturés avec un réservoir d’eau permettant de garder la plante en vie en cas d’un oubli d’arrosage.   

Les pots en résine

Cette jardinière, se révèle légère comme celle en plastique et présente le même inconvénient que cette dernière : l’absence de porosité. 

Les pots en zinc

Recommandé pour un usage externe, le pot en Zinc est peu isolant, mais résiste parfaitement aux chocs. 

Les cache-pots en résine

En utilisation mixte, extérieur comme intérieur, ce conteneur est doté d’un réservoir d’eau, ce qui soulage de l’arrosage régulier.

Pour acquérir des jardinières de qualité et adaptées à vos besoins, contactez des professionnels pour vous accompagner. 

Comment choisir sa jardinière en fonction de ses besoins ?

Choisir la jardinière idéale pour vos besoins peut sembler complexe, mais avec quelques critères en tête, vous pourrez faire le bon choix. Voici quelques éléments à prendre en compte :

Réfléchissez à l’endroit où vous souhaitez placer votre jardinière. Est-ce sur votre balcon, votre terrasse ou dans votre jardin ? Cela déterminera la taille et le type de conteneur que vous devriez choisir.

Les différents matériaux utilisés dans la fabrication des jardinières offrent des caractéristiques différentes. Les pots en terre cuite sont poreux et favorisent une meilleure aération des racines, tandis que les pots en plastique sont légers et faciles à entretenir. Les pots en céramique sont esthétiquement agréables mais peuvent être fragiles, alors que les pots en résine offrent légèreté et durabilité.

Pensez aux dimensions de la jardinière qu’il vous faut en fonction de l’espace disponible et du nombre de plantations souhaitées.

Vérifiez si la jardinière dispose d’un système de drainage adéquat pour éviter tout problème lié à l’eau stagnante qui pourrait endommager les racines des plantations.

N’oubliez pas de prendre en compte le style et l’esthétique de la jardinière pour qu’elle s’intègre harmonieusement dans votre environnement.

Renseignez-vous sur les exigences d’entretien spécifiques du matériau choisi. Certains nécessitent plus d’attention que d’autres en termes.

Les avantages et inconvénients des différentes jardinières

Les jardinières offrent de nombreux avantages mais présentent aussi quelques inconvénients qu’il faut bien prendre en considération. Voici un aperçu des principaux points à connaître :

Les jardinières vous permettent de créer un jardin même si vous disposez d’un espace limité. Elles peuvent être placées n’importe où, que ce soit sur une terrasse, un balcon ou dans votre jardin.

Les différentes formes et designs des jardinières permettent d’ajouter une touche esthétique à votre espace extérieur. Elles peuvent s’intégrer harmonieusement avec votre décor existant.

Grâce à leur poids relativement léger, les jardinières sont faciles à déplacer selon vos besoins ou pour profiter du soleil optimal.

En utilisant des substrats adaptés, vous pouvez contrôler la qualité du sol dans les jardinières pour répondre aux besoins spécifiques de vos plantations.

Étant élevées du sol, les plantations dans des jardinières sont moins susceptibles d’être envahies par certains parasites et nuisibles pouvant causer des dommages importants.

Comparées aux plates-bandes traditionnelles, les jardinières nécessitent généralement moins d’efforts en termes d’entretien. Il est plus facile de désherber et de contrôler les mauvaises herbes.

Si une jardinière ne dispose pas d’un système de drainage adéquat, cela peut entraîner un excès d’eau stagnant, ce qui peut endommager les racines des plantations.

Les dimensions restreintes des jardinières limitent la taille des plantations que vous pouvez y faire pousser.

Partager