Aménagement extérieur

Tous les matériaux disponibles pour votre escalier extérieur

Un escalier extérieur est un élément architectural qui compose la structure externe d’une maison. Mis à part sa fonction technique, il est possible de créer un effet déco à partir de cet élément.

En donnant sur le jardin, il doit pouvoir s’intégrer dans l’environnement. Cela pourra se faire à partir de sa couleur et des matériaux avec lesquels il est construit.

A lire aussi : Quelle est la limite du nombre de disjoncteurs ?

Seulement, sa praticité et son côté esthétique ne sera en accord qu’avec un matériau sécurisé et durable dans le temps. La mise en œuvre et l’entretien doivent également être considérés.

Le béton

Ce n’est pas pour rien si la majorité des usagers préfèrent le béton pour leur escalier extérieur. Il existe plusieurs raisons qui orientent leur choix. De prime abord, le béton fait partie des matériaux les plus résistants que vous pouvez trouver sur le marché.

A lire en complément : Quels sont les avantages d’une piscine en kit ?

Il est également apprécié pour sa durabilité. En effet, son aspect et sa consistance ne change pas malgré une exposition aux conditions climatiques difficiles.

Pour ce qui est de l’entretien, vous n’avez qu’à appliquer régulièrement du scellant afin de pouvoir jouir de sa durabilité plus longtemps. Un escalier en béton ne demande d’ailleurs pas de réparation sauf en cas de dommages sévères.

En dehors de ces qualités, l’installation de ce matériau requiert quelques notions de savoir-faire techniques. Elle demande aussi un peu plus de temps car les travaux sont complexes.

Vous devez commencer par mettre en place un coffrage avant de couler le béton. Vous devez ensuite laisser un temps de séchage suffisant pour permettre à la structure de bien se solidifier.

Ces étapes sont indispensables pour que votre escalier soit droit, hélicoïdal ou à demi tournant. Ce qui fait que vous devez consulter un professionnel pour le mettre en place. Un escalier en béton coûte autour de 2 500 euros.

La pierre

La pierre bénéficie de la même solidité que le béton. Elle est capable de résister aux divers agressions qu’elles soient physiques ou climatiques. Mais par-dessus tout, elle arrive à supporter le cycle gel/dégel. Ce qui fait qu’elle peut revêtir un escalier extérieur dans une région soumise à un hiver aride.

Il n’y a donc pas de risque que ce matériau pourrisse sous l’effet de l’humidité. Seulement, il pourrait être victime de l’apparition de mousse. C’est pourquoi vous devez tout de même l’entretenir de façon régulière.

En ce qui concerne son esthétique, vous n’avez pas besoin de peindre la pierre. C’est son côté naturel et brut qui lui donne son charme. Par ailleurs, la pierre est souvent utilisée pour une maison qui adopte un style traditionnel. Un escalier en pierre coûte entre 5 000 et 12 000 euros.

Le bois

Le bois détient un côté chaleureux et exotique qui le rend attirant. Il est donc le matériau le plus utilisé pour construire un escalier extérieur.

Néanmoins, il faut bien faire attention sur l’essence de bois que vous choisissez. Étant donné qu’il va subir les aléas climatiques de l’extérieur, il est préférable d’opter pour une variété plus résistante.

Combiné à une utilisation fréquente, le chêne et l’érable sont les essences les mieux indiqués pour votre escalier. Bien entendu, le coût de la construction varie grandement en fonction de la qualité du bois.

Le cèdre de l’Ouest ou le chêne blanc est beaucoup plus onéreux que les autres essences de bois comme le pin. Le cèdre blanc est aussi abordable mais sa solidité laisse à désirer.

Pour l’aspect esthétique de votre maison, avoir une marche d’escalier extérieur sur-mesure est plus séduisant. Cela peut aussi être sécurisant car vous aurez l’escalier qui correspond à vos besoins. Qu’il conserve son côté naturel ou qu’il soit peint, le bois offre une certaine élégance à votre maison.

Son entretien est un peu compliqué. Le bois est plus fragile lorsqu’il est exposé aux conditions climatiques de l’extérieur. Il est donc indispensable de bien le traiter au préalable avant de l’installer.

Il doit subir un traitement hydrofuge et avec de la lasure pour le rendre imputrescible. Après, vous avez le choix entre le peindre ou l’enduire avec de l’huile. Un escalier en bois coûte entre 1 000 et 3 000 euros.

Le métal

Un escalier extérieur en métal est le plus facile à installer. Qui plus est, ce matériau est accessible à un budget plus modeste. L’acier et l’aluminium sont les variétés le plus prisées auprès des usagers.

En plus d’être résistants, ces matériaux bénéficient d’un entretien aisé. Il suffit de les nettoyer avec de l’eau chaude et du savon et le tour est joué.

Pour une résistance sur une longue durée, le métal a besoin d’un traitement anti-corrosion et anti-rouille.

Le charme du métal n’est plus à redire en matière de style. Ce type d’escalier peut aussi bien se marier avec une maison de style classique qu’avec une demeure tout à fait moderne.

Tout ne dépend que de son design. Un escalier construit avec ce matériau coûte entre 1 500 et 8 000 euros.

Partager