Comment construire un beau jardin sec ?

Le jardin sec est un espace vert où vous ne verrez pas assez d’eau d’arrosage. C’est un type de jardin particulier qui est bien développé dans les régions chaudes, voire aride. Il s’agit d’un jardin que vous devez réaliser en automne. C’est là, la bonne saison pour le faire. En effet, sur ce jardin, il faut planter des plantes spécifiques qui peuvent supporter cette chaleur. En automne donc, les sols sont encore chauds et n’empêcheront nullement ces arbres de mieux s’enraciner dans lesdits sols. Mais, comment construire réellement un beau jardin sec ? Voici des éléments de réponses utiles.

Pourquoi opter pour un jardin sec ?

En premier lieu, sachez que le jardin sec est un jardin qui s’inscrit aussi dans le respect des normes écologiques. En effet, ce type de jardin n’ira pas épuiser les ressources en eau, car il n’en consomme que très peu. Ce jardin ne nécessite quasiment pas d’intrants pour vous présenter ses merveilles. Par ailleurs, c’est un jardin qui ne nécessite pas assez d’engrais. Il s’agit d’un jardin idéal pour ceux qui ont un terrain sec et caillouteux. Vous n’aurez aucun mal à réaliser un jardin respectueux des normes environnementales en partant d’un jardin sec. Pour mieux en apprendre sur le jardin sec, vous pouvez rejoindre https://www.lamaisonsaintgobain.fr/jardin-terrasse/conseils/amenager-espace-exterieur/creer-un-jardin-sec. Avec le jardin sec, vous aurez un tapis vert à moindre coût et qui plus respecte les normes de l’environnement.

Lire également : Comment aménager un jardin d’hiver ?

Quel type de plante faudra-t-il planter dans un jardin sec ?

Dans un jardin sec, on doit retrouver des plantes qui viennent toutes de la Méditerranéenne. Ainsi, vous pouvez opter pour les cactus, car il faut aussi noter qu’ils sont à leur aise dans les périodes où le soleil luit convenablement. Il y a également le cyprès, le chêne, le pin, l’olivier que vous pourrez également choisir. Par ailleurs, vous pouvez opter pour la lavande colorée et parfumée qui se plait aussi bien dans la région méditerranéenne. En outre, dans votre jardin, l’on peut retrouver la fétuque, et les plantes succulentes. Si vous préférez le style nippon, vous pouvez planter dans votre jardin sec, l’érable du Japon ou encore l’herbe à éléphant. Mais, avant de passer à la plantation de ces plantes, vous devez bien vérifier que le sol qui les accueillera à la qualité requise. Il doit entre autres être sableux ou contenir de cailloux.

A lire aussi : Comment bien aménager son jardin pour garantir confort et sécurité à son chien ? 

Conditions pour construire votre jardin sec

Pour la construction de votre jardin sec, vous devez éviter les zones où il y a trop d’ombrages. Les plantes qui y pousseront préfèrent mieux le soleil. En outre, vous n’êtes pas obligés d’y apporter chaque fois de terre bien plus riche, car vous ne vous réjouirez pas du résultat que cela donnera. Si vous désirez avoir un jardin sec et habitez dans les zones humides, vous devez penser au drainage du sol, autrement vous ne pourrez jamais avoir ce jardin. Si vous devez arroser votre jardin, il est recommandé d’employer l’arrosage goutte-goutte. Dans votre jardin sec, vous devez aussi faire du paillage. Ainsi, votre sol est mieux nourri et les mauvaises herbes resteront bien à l’écart de votre jardin. De ce fait, ce dernier restera toujours beau. Enfin, retenez que le jardin sec est bien plus facile à entretenir que le jardin classique.

Partager