Quels arbustes pour avoir des fleurs jaunes ?

Envie de jaune au jardin ? Que ce soit en haie, en arbustes ou même en pot, une floraison de belles fleurs jaunes est toujours appréciée. Pour vous donner quelques idées de plantes à choisir afin d’égayer le jardin à la belle saison, on a sélectionné pour vous des arbustes donnant des fleurs jaunes et indémodables.

Le mimosa : classique et indémodable

Parmi les arbustes à fleurs jaunes, le mimosa est roi. Il fait partie de la famille de Fabacées et se présente sous la forme d’un généreux arbre qui illumine le jardin. Non seulement il apporte lumière et soleil, mais en plus, il dégage son doux parfum. Les mimosas resplendissent et se cultivent simplement.

A lire aussi : Jardin : que planter et semer en mars ?

La floraison se fait de la fin de l’hiver et dure jusqu’aux beaux jours du printemps. Si le mimosa est heureux, il peut donner de belles fleurs jaunes durant toute cette saison, avec un climat approprié.

Les fleurs du mimosa

Afin de donner ses fleurs jaunes caractéristiques, le mimosa a besoin de conditions météorologiques relativement douces en hiver. Un hiver rude et froid peut entraver ce processus. Les gelées hivernales seront tolérées. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à cultiver cet arbuste à fleurs jaunes en pot ou même en bac, il n’en sera que plus protégé.

A lire aussi : Strelitzia : connaissez-vous l'oiseau de paradis ?

Chaque année, soyez patient et voyez la floraison jaune soleil arriver avec toute sa splendeur : des boules jaunes toutes douces et odorantes qui embellissent instantanément le jardin.

Le genêt et le cytise : un jaune d’or à apprécier

On a tous croisé un beau genêt en fleurs, paré de jaune d’or. Le cytise, lui aussi est un arbuste à fleurs jaunes de la famille des Fabacées, tout comme le genêt. Ces deux arbustes sont associés car ils sont cousins en termes de botanique.

Découvrez le genêt des teinturiers, le genêt précoce ou encore le genêt de Lydie. Le genêt précoce n’est en fait qu’un cytise qui porte un autre nom. Genêt et cytise sont visuellement très proches et se ressemblent sans toutefois se confondre.

La floraison des genêts et des cytises

La floraison du genêt et du cytise se fait à peu près au même moment, aux mois d’avril et mai, et les belles fleurs jaunes qu’ils donnent sont assez similaires. Selon les années, si le climat est suffisamment doux, leurs fleurs jaunes peuvent apparaître plus tôt.

Le feuillage des genêts et des cytises est également similaire, d’un beau vert foncé. Choisissez pour le genêt et le cytise un sol drainé sans trop le charger en apports riches. Ces arbustes à fleurs jaunes seront à l’aise en plein soleil : évitez toutefois les espaces trop dégagés et soumis aux vents froids d’hiver.

Le forsythia : le grand maître des fleurs jaunes

Le forsythia, qu’il soit en pleine terre en haie, ou cultivé en pot ou en bac, se plaît bien. Au cœur d’un jardin ou sur votre terrasse, vous bénéficiez d’un réel plaisir visuel dès que la floraison apparaît. Quand le forsythia fleurit de ses belles fleurs jaunes, vous savez que le printemps est là, synonyme de renaissance et de renouvellement de cycle.

Dès le mois d’avril, vous adorerez son allure : une énorme masse de fleurs jaunes soleil. Pratique à cultiver et simple d’entretien, le forsythia est un arbuste rustique qui n’exige que peu d’attention. Les sols calcaire lui conviennent très bien et il est connu pour s’adapter à tout type de région en France. Le sol doit être drainé comme pour les arbustes précédemment décrits, afin de ne pas noyer l’arbuste en haie.

Le forsythia au printemps et en automne

Au moment du printemps mais aussi en automne, n’hésitez pas à placer le forsythia en mi-ombre. Il vous sera obligatoire d’effectuer une bonne taille annuelle afin d’aider l’arbuste à fleurs jaunes à se renouveler au niveau du bois. Avec une croissance qui peut dépasser vos espoirs, le forsythia appréciera la taille annuelle afin de ne pas trop prendre de place.

Bon à savoir : le forsythia étant idéal pour la haie colorée, il peut se tailler régulièrement si vous recherchez une esthétique propre et stricte, de type jardin à la française.

La corête du Japon : de généreuses fleurs jaunes

Avec son feuillage si particulier, la corête du Japon égaye un jardin sans peine. Vous apprécierez à la belle saison de magnifiques boules de soleil : vos fleurs jaunes tant attendues sont là ! En se déclinant et en se développant en superbes pompons, cet arbuste à fleurs jaunes sort du lot.

Avec un réel intérêt dans la décoration, la corête du Japon vous offre des branches toujours vertes qui s’allongent en pleine croissance printanière. les boules de fleurs jaunes sont visibles sur ces arbustes pendant un mois entier, le temps d’en profiter pleinement.

La corête du Japon peut tout à fait évoluer à son gré et prendre la forme d’un grand arbuste d’une envergure approchant les 2 mètres. Plantez la corête du Japon dans un sol à terre du jardin, sans spécificités particulières. Le plein soleil est déconseillé, au risque de faire perdre leur belle couleur aux fleurs jaunes.

Cet arbuste fleurit parfois jusqu’aux confins de l’automne et fait des remontants si le climat s’y prête bien.

Le noisetier d’hiver : des fleurs jaunes à découvrir

Le noisetier d’hiver appartient à la famille des Hamamélidacées, dont l’hamamélis est bien sûr issu. Les arbustes de noisetier d’hiver donnent des fleurs d’un jaune pâle très raffiné. Idéal quand on souhaite avoir des nuances de jaunes dans le jardin. Avec son port relativement étalé, le noisetier du Japon peut atteindre une hauteur de 1,50 m adulte, ce qui le rend peu imposant et tout simplement beau.

On l’appelle noisetier d’hiver ou noisetier du Japon dû à son feuillage très similaire de celui d’un noisetier classique. Les Anglais lui on trouvé ce surnom car il reste robuste comme un noisetier et peut laisser courir sa floraison jusqu’en hiver.

La floraison du noisetier d’hiver

La floraison du noisetier du Japon se fait dès le mois de février, avec l’apparition notoire de bourgeons et de grappes de boutons de fleurs. De belles fleurs jaunes parfumées arrivent ensuite et viennent délicatement parfumer le jardin à chacune de vos promenades. Un régal pour les sens ! Le jaune pâle rappelle quelque peu le jaune des primevères.

Après l’éclosion des fleurs, l’arbuste produit son feuillage de couleur bronze et évoluant vers le vert puis enfin vers le doré. Une magie de l’évolution de la nature, à observer souvent, en prenant le temps !

En termes d’exposition, le noisetier d’hiver n’apprécie pas forcément le plein soleil ni les vents froids. Il sera heureux en zone ombragée et un peu ensoleillée. Le noisetier du Japon est un acidophile : veillez bien à éviter les sols calcaires et à garder la terre fraîche à son pied.

Le Frémontodendron de Californie

Cet arbuste se situe à mi-chemin entre le petit arbre et la plante grimpante. Il reste assez inclassable ! Aussi appelé arbre de Frémont, il se développe avec un superbe port, ce qui l’encourage à aller se loger en hauteur sur des palissades, des grandes treilles robustes…

Apportez un support à cet arbuste à fleurs jaunes de la famille des Malvacées : il peut s’étirer en hauteur sur plusieurs mètres s’il est bien exposé et dans d’excellentes conditions de croissance.

Le Frémontodendron aime le plein soleil et n’aime pas les vents. N’hésitez donc pas à l’installer en pleine terre à un endroit stratégique du jardin.

La floraison de l’arbre du Frémont

Les belles fleurs jaunes du Frémontodendron sont typiques. Du mois d’avril jusqu’au mois de juin, elles se développent avec leurs aspect reconnaissable : de grandes fleurs jaunes vif, lovées au cœur d’un feuillage fait de feuilles lobées et duveteuses. On ne peut pas ne pas aimer ces belles fleurs jaunes quand on les voit !

Le sophora persistant

Cousin du sophora du Japon, le sophora persistant est, comme son nom l’indique, persistant. Un délice des yeux pour votre jardin. Attendez-vous avec cet arbuste à un beau feuillage et à de superbes fleurs jaunes sur un arbuste d’environ 2 mètres.

Cet arbuste fait aussi partie de la famille des Fabacées et offre un feuillage long et caractéristique. Les feuilles d’une dizaine de centimètres de long sont divisées en folioles vert sombre qui ressemblent de loin à un buis.

La floraison du sophora persistant se fait comme de nombreux arbustes à fleurs jaunes au début du printemps, parfois début mars. Cet arbuste persistant donne de belles fleurs jaunes en bouquets et en clochettes. Idéal pour l’imagination et la fascination des enfants…

L’environnement du sophora persistant

Cet arbuste à fleurs jaunes aime bien la terre ordinaire du jardin, bien drainante. De par sa nature, il enrichit le sol en azote. Placez votre sophora persistant près d’un mur si l’hiver est rigoureux par chez vous. En effet, le sophora persistant apprécie le plein soleil mais ne supporte pas bien les courants d’air et les vents froids d’hiver.

Pour l’entretien, une taille annuelle suffira pour redonner au sophora persistant de l’énergie pour se renouveler au printemps. La taille se fait dès la fin de la floraison : n’hésitez pas à lui donner une belle forme pour égayer le jardin.

Arbustes à fleurs jaunes : votre choix pour un beau jardin

Vous savez tout ou presque sur les arbustes à fleurs jaunes les plus courants. La rédaction du Jardineur vous invite à vous pencher sur ces spécimen d’arbustes qui se trouvent assez facilement dans le commerce.

Égayez votre jardin et mettez au point un parcours avec des thématiques de couleurs ! Les arbustes et plantes à fleurs jaunes ne fleurissent pas tous en même temps. Avec quelques notions de paysagisme, vous pouvez tout à fait avoir des fleurs jaunes dans votre jardin 8 mois durant si le climat est avec vous.

Partager