Lutte bio contre les ravageurs des fruitiers

Dans un coin de votre jardin, vous avez un pommier, un poirier ou des groseilliers ? Vous êtes embêtés avec les pucerons et autres limaces ? Pourquoi faut-il privilégier les solutions bio pour traiter naturellement vos fruitiers ? Quelles sont les traitements qui fonctionnent ?

Traitements bio : d’abord pour votre santé

Bon nombre de traitements pour le jardin ont été proscrits en raison de leur dangerosité pour la santé humaine, notamment ceux que l’on nomme les néonicotinoïdes. Il a en effet été démontré que ces produits de synthèse sont particulièrement nocifs, non seulement pour la biodiversité, mais également pour les jardiniers qui les emploient.

A lire aussi : Les différentes façons de se faire aider pour ses travaux de bricolage

Même si les molécules proposées actuellement sont moins dangereuses, elles sont loin d’être inoffensives, notamment en cas d’inhalation ou d’ingestion. Or, si vous les utilisez sur des fruitiers, vous prenez le risque d’en consommer. Plutôt que de mettre en danger la santé des siens, mieux vaut donc se tourner vers des solutions naturelles et bio pour lutter contre les ravageurs.

Quelles solutions bio pour le jardin contre les maladies et les ravageurs ?

La nature fait les choses très bien. Les larves de coccinelle raffolent des pucerons et les hérissons mangent les limaces. En milieu naturel, l’écosystème se régule de lui-même. Malheureusement, aussi respectueux de l’environnement que soit votre jardin, il n’est pas un milieu naturel, mais un milieu contrôlé. De fait, il se crée des déséquilibres qui favorisent la prolifération de certains insectes indésirables comme les pucerons et le développement de maladies.

A lire aussi : Jardin : que planter et semer en Avril ?

Pour retrouver des plantes saines tout en respectant l’environnement, il existe des astuces de jardiniers qui sont efficaces comme le purin d’ortie. Mais force est de reconnaître qu’elles ne sont pas toujours faciles à mettre en place pour nos petits jardins. Pour tout de même profiter de leurs bienfaits, on trouve désormais en ligne une vaste gamme de traitements bio pour le jardin et le verger. Ces traitements naturels et bio reproduisent les astuces parfois ancestrales des jardiniers en les proposant dans un format adapté à notre mode de vie moderne.

Quand le jardinier doit-il utiliser des traitements naturels et bio ?

Un jardin bio, c’est avant tout l’adoption de bonnes pratiques. Cela peut être de laisser pousser des orties dans un coin ou de mettre en place des habitats de substitution du type tas de bois, pierrier ou encore haie de Benjes pour les très grands jardins. Ils sont destinés à accueillir la petite faune et les insectes auxiliaires à même de vous permettre de réguler les populations de nuisibles comme les pucerons.

Mais quand ce n’est pas suffisant, il est possible d’employer des traitements bio et naturels. Parmi ceux-ci, le blanc arboricole et l’argile blanche.

L’argile blanche

Produit 100 % naturel, l’argile blanche est utilisée en pulvérisation pour constituer une barrière physique contre certains insectes qui s’attaquent aux fruits. C’est notamment le cas de la mouche de la cerise, du psylle du poirier ou encore du carpocapse de la pomme.

En pulvérisant un peu d’argile blanche, cela modifie l’apparence du feuillages et des branches. L’ensemble devient un terrain moins propice pour la ponte des œufs. Les ravageurs préfèrent donc aller plus loin pour trouver un arbre leur convenant mieux.

L’argile blanche est sans danger pour l’homme et totalement inoffensive pour les pollinisateurs, les oiseaux et autres mammifères.

Le blanc arboricole

Le jadis était jadis employé par tous les jardiniers. Toutefois, il était vendu en gros format, ce qui correspondait à la taille des jardins d’antan. Son usage a lentement décliné au fur et à mesure de la diminution de la superficie des potagers et vergers. Il a fallu attendre qu’un format plus petit soit enfin proposé pour que l’usage du blanc arboricole retrouve sa place au jardin.

Là encore, il s’agit d’un produit 100 % naturel et et autorisé en agriculture biologique. Ce badigeon de chaux est utilisé sur les troncs des fruitiers pour détruire les larves des parasites qui nichent sous l’écorce de ces mêmes arbres.
Egalement appelé lait de chaux, ce traitement bio permet par ailleurs de lutter contre le développement de certaines maladies cryptogamiques comme la tavelure, la moniliose, la cloque ou encore le chancre.

Pour une efficacité optimale, il n’est pas nécessaire de badigeonner les troncs tous les ans. Une année sur deux est amplement suffisant.

Partager