Bougainvillée, bougainvillier : quel entretien ?

Le bougainvillier, aussi appelée bougainvillée, est particulièrement connue pour ses couleurs vives. Son vibrant fuchsia et ses fleurs délicates font la joie des jardiniers. Mais comment gérer l’entretien d’un bougainvillier pour que la plante se développe bien toute l’année ? En pleine terre ou en pot, on vous explique comment vous occuper du bougainvillier en toute saison.

Bougainvillier ou bougainvillée ?

Les deux, mon Capitaine ! Cette plante exotique peut-être féminisée ou masculinisée. Elle nous vient d’Amérique du Sud et fait partie de la famille de Nyctaginacées. Le bougainvillier est un arbuste grimpant aux fleurs reconnaissables entre mille et au feuillage persistant. Il tient son nom de l’un des plus grands explorateurs du XXVIIIe siècle, Louis-Antoine de Bougainville.

A voir aussi : Lys asiatique : plantation, entretien, culture en pot

Partout où vous voyez un bougainvillier, vous pourrez donc penser aux grandes expéditions des navigateurs de l’époque, qui revenaient avec des multitudes de spécimen à faire découvrir au monde occidental.

Le bougainvillier, une plante à choyer

Le bougainvillier, de par sa nature, est une plante plutôt frileuse et gélive. Elle n’apprécie donc pas vraiment les zones venteuses ou froides. Le bougainvillier adore le pourtour méditerranéen et les zones abritées du vent et bien ensoleillées.

A découvrir également : Strelitzia : connaissez-vous l'oiseau de paradis ?

Les tropiques et les conditions de culture exotique promettent des températures hautes. Si vous désirez choyer votre bougainvillier en ne prenant aucun risque, il est préférable de cultiver cette plante en pot ou en bac sans hésitation.

Le bougainvillier n’est pas une plante qui supporte de passer un hiver dehors. Dès l’arrivée du froid, elle perd facilement ses feuilles. Le gel peut réellement lui nuire et la fragiliser au point de mourir.

Où placer son bougainvillier en pot ?

Un bougainvillier en pot se plaira dans une véranda, surtout si celle-ci est orientée plein sud ou sud-ouest. Appréciant le soleil, cette plante n’en aura jamais trop ! La bougainvillée est heureuse sur un balcon ou sur une terrasse et peut être sortie à l’air extérieur dès le redoux, à la mi-mai.

Faites bien attention d’attendre le passage des Saints de Glace, pour éviter le gel. La bougainvillée pourra aussi être sortie plus tard si vous le jugez nécessaire et en fonction de la région dans laquelle vous vous trouvez.

La floraison de la bougainvillée est entièrement conditionnée par l’apport en luminosité et en chaleur : ne lésinez pas sur le soin apporté à cet élégant arbuste grimpant.

Entretien de la bougainvillée

Le bougainvillier est avant tout une liane robuste qui se développe sur de longues tiges au moment de la belle saison, entre avril et septembre. Les lianes de bougainvillier peuvent atteindre jusqu’à 3 mètres de long pour les spécimen les plus vigoureux.

Sur un palissage ou sur un muret en hauteur et exposé au soleil, la bougainvillée peut tout à fait se développer et pousser en toute tranquillité si la météo est favorable. N’hésitez pas à installer une arche, un obélisque ou un palissage adapté pour soutenir mais aussi contenir l’arbuste grimpant.

Avec ses nombreux sarments, le bougainvillier peut partir en croissance rapidement. Une astuce pour obtenir des fleurs de manière plus abondante : pincez les sarments de la liane afin de redonner une forme plus homogène à l’arbuste. La plante sera obligée de s’adapter en se ramifiant, ce qui promet une floraison plus importante.

Quelle fertilisation pour un bougainvillier ?

Le bougainvillier est une plante qui pour ses feuilles et ses fleurs, a besoin d’être nourrie d’un apport en engrais. Les engrais liquide pour plantes fleuries sont très efficaces en ce sens.

Diluez de l’eau de pluie / d’arrosage avec de l’engrais liquide et arrosez de cette manière sur toute la période printemps, été et automne. Vous avez le choix avec d’autres types d’engrais, comme un engrais à libération lente. Poudre de corne broyée, sang desséché, etc. Ces engrais s’enfouissent dans la terre directement. Griffez la terre au pied de votre bougainvillée juste avant le printemps, cela lui redonnera de la vitalité avant sa période de croissance.

Hivernage et entretien de votre bougainvillier

Avant d’hiverner la plante et afin de lui faire comprendre que la phase de repos est à venir, réduisez et espacez l’arrosage. Pendant l’hivernage en soi, procédez de la même façon et n’effectuez un apport en que de manière occasionnelle.

Les tiges de la bougainvillée pourront partir à la taille durant l’hivernage de la plante. Ceci permettra à votre bougainvillier de retrouver un volume correct dans votre véranda, par exemple.

Choisir son bougainvillier

La bougainvillée se décline en de nombreuses sortes et variétés. Les fleurs les plus connues et les plus répandues du bougainvillier sont les variétés fuchsia. D’autres variétés de bougainvillées arborent des couleurs variées :

  • rose magenta ;
  • rouge ;
  • variétés hybrides du commerce ;

Si la couleur est évidemment le critère le plus important à choisir, d’autres critères de choix sont à prendre en compte.

Vous pouvez essentiellement faire votre choix de bougainvillier entre Bougainvillea glabra et Bougainvillea Spectabilis. Cette dernière est une variété de bougainvillée qui est plus vigoureuse que sa cousine. Elle tolère de fait moins bien la culture en pot et préférera être en pleine terre, perchée sur un muret de jardin en pierre.

Bougainvillea glabra arbore de grandes fleurs soit fuchsia soit rose magenta, selon les nuances observées et créées. En optant pour une variété hybride de bougainvillier. En étant moins vigoureuses et à la fois plus abondantes en production de fleurs, ces arbustes vous demanderont moins d’entretien et de soin. Attention toutefois aux températures négatives arrivant au cœur de l’hiver. La qualité de l’hivernage devra être à la hauteur.

Partager