Nos conseils pour entretenir votre gazon en mode 100% naturel

Si vous disposez d’un aménagement de type paysager, vous devrez savoir que votre gazon requiert des soins de façon quotidienne. À défaut, celui-ci pourrait ressembler à de la broussaille tout en devenant moins vert. Mais une chose est d’entretenir son jardin quoique cela coûte à l’environnement, et l’autre chose est de la faire de façon 100 % naturelle. On vous propose dans cet article, quelques conseils pour bien entretenir votre pelouse en mode 100 % naturel.

Quelques règles de tonte à adopter

Si vous désirez réellement rendre votre pelouse assez résistante contre la chaleur, la régénération des mauvaises herbes, contre les rongeurs, ainsi que la sécheresse, il y a quelques règles simples et faciles de pratique, qui vous permettront d’obtenir une pelouse vigoureuse, saine et disposant d’un enracinement assez profond. La première règle consiste à tondre régulièrement vos gazons, tout en n’enlevant pas plus que le tiers de la hauteur complète du gazon à chaque fois.

Lire également : Comment aménager un jardin en pente ?

En outre, il est bien d’ajuster la hauteur de votre coupe en tenant compte de la période à laquelle vous effectuez les travaux durant l’année. Ainsi au printemps, réalisez votre première tonte à une hauteur de 5 cm. Cela facilitera le nettoyage de votre pelouse. En été, il faudra tondre votre gazon à la hauteur de 8 cm. Quand vous aurez fait cela, vous constaterez que la pelouse sera beaucoup plus résistante durant la sécheresse et nécessitera moins d’arrosage. Toutefois, vous ne devrez pas tondre durant la canicule.

Ensuite, à l’automne, vous devrez faire une dernière tonte de 5 cm, afin de contribuer à la réduction du développement des maladies. À cet effet, vous pourrez faire usage d’une bonne tondeuse à gazon manuelle qui saura d’ailleurs vous satisfaire amplement. Enfin, il faut savoir que vous devrez affûter les lames de votre tondeuse de façon régulière, afin d’avoir une coupe bien nette, qui pourra favoriser la reprise des gazons, tout en réduisant les divers risques liés aux maladies. Puis, il est essentiel de noter qu’il faut éviter de faire la tonte, lorsqu’il y a des brins d‘herbes mouillées ou lorsque le sol est très compact ou trop humide.

Lire également : Le gazon synthétique pour embellir votre terrasse

Procédez au recyclage de vos résidus de gazon

Si vous ne le saviez pas, figurez-vous que les résidus des gazons sont très bénéfiques pour certains organismes du sol. Cela dit, il est toujours mieux de pratiquer « l’herbicyclage », qui est le fait de laisser certaines rognures de gazon sur place, afin de nourrir intensément votre pelouse. Si vous procédez à une tonte régulière de votre pelouse et que vous respectez au mieux les hauteurs indiquées, ces rognures vont se dégrader et disparaître très vite.

Puis, il est encore intéressant de faire usage d’un râteau pour débarrasser la pelouse des rognures trop longue, tout en les compostant et en les répartissant après de façon uniforme sur la pelouse.

Faites usage de techniques responsables d’arrosage

Lorsque vous décidez d’arroser votre pelouse, il faut mettre en application un comportement assez responsable pour protéger la ressource épuisable qu’est l’eau. De ce fait, vous devrez vous informer des règlements de votre municipalité à propos de l’arrosage des pelouses en été. Puis, pour que le sol conserve son humidité afin que vous ne fassiez pas tout le temps usage de beaucoup d’eau, il est bien d’observer les hauteurs de coupes prescrites ci-dessus.

Cela permettra même à votre gazon de résister à la sécheresse de l’été. Mieux, vous devrez arroser votre pelouse assez tôt le matin et également en soirée, tout en laissant l’eau pénétrée sur 10 à 15 cm de profondeur.

Partager