composteur

Le compost c’est facile !

Le compost est un mélange de résidu qui enrichi la terre.

Dans le compost j’y jette tous les restes non animalier (j’y jette aussi également les coquilles des œufs) des préparations et des restes de repas, notamment les épluchures de légumes, l’herbe de la tonte des pelouses, les branchages et feuilles de tous types d’arbres, les branches des haies (elles peuvent aussi servir en hiver comme paillage), les cendres de la cheminée etc… tout est bon pour le compost à partir du moment où l’origine est saine.

Ajoutez-y de la terre de temps en temps (une couche de déchet, deux couches de terre).

Mais soyez pratique !

Réservez un coin de votre potager pour le compost. Prévoyez un bac à compost ou fabriquez le avec quelques planches, ou sans bac à l’air libre mais c’est moins efficace.

compost

Si votre cuisine est très loin de votre potager, mieux vaut choisir un lieu pour le compost proche de votre porte d’entrée. En effet si votre bac à compost est loin de la porte de votre maison, lorsque vous voulez jeter vos épluchures de légumes dans votre compost, vous en aurez vite assez !

Ce fût le cas chez moi, mon épouse et mes enfants se battaient pour aller jeter le reste des légumes dans le compost mais seulement pendant 2 jours. J’avais placé le compost trop loin de la maison ! En plus en hivers, sous la pluie… j’y ai remédié en plaçant le compost entre la porte d’entrée de la maison et le parking de la voiture.

Attention aux odeurs ! un peu de terre par-dessus de temps en temps.

Brûlez les branches de haies ?

Mise en garde et solutions faciles :

J’ai longtemps brûlé dans mon jardin les branchages issus des tailles des haies, sapinettes en particulier. Mais renseignez-vous auprès de votre commune car en effet le décret 2002-540 du 18-01-2002 relatif à la classification des déchets, classe les déchets de jardins dans les déchets assimilés aux ordures ménagères !

Mouais… mais aujourd’hui c’est comme ça. Prenez donc vos précautions (et responsabilité).

D’après les études, un feu de 50 kg de déchets verts produit autant de particules que le chauffage d’une maison pendant 4 mois !

Si vous avez de la place, entasser vos déchets verts dans un coin et laisser faire la nature. La fermentation vous donnera un bon compost en peu de temps.

Si vous n’avez pas de place, un Broyeur à végétaux sera le bienvenu !

Branches et branchages y sont introduits manuellement. Le système de coupe varie suivant les modèles : rotor, rabots, disques… Les branchages seront déchiqueter et réduits. Vous récupérerez les copeaux (pour le compost ou allumer la cheminée).

La gamme de broyeurs sur le marché est très vaste, du plus petit au plus puissant (il y a aussi une gamme de broyeur de végétaux pour professionnel).

Un broyeur à végétaux est en général à moteur électrique mais vous pouvez aussi choisir le modèle à moteur thermique (attention au bruit).

Définissez bien son usage avant d’en acheter un, faite votre choix en fonction du type de haie (souple ou solide) et de la quantité à passer.