Strelitzia : connaissez-vous l’oiseau de paradis ?

On a tous entendu parler de l’oiseau de paradis, cette magnifique plante exotique aux allures tellement excentriques qu’elles lui ont valu ce joli surnom. Le Strelitzia fait partie des plantes à fleurs à découvrir absolument et à avoir à la maison pour colorer le quotidien. Suivez le guide pour savoir comment entretenir le Strelitzia pour profiter de son esthétique originale.

Le Strelitzia, une plante pas comme les autres

L’oiseau de paradis est une plante fascinante. Avec ses belles fleurs colorées aux formes étonnantes, comme sculptées, le Strelitzia Reginae fait partie de la famille des Musacées et des bananiers du Japon, contre toute attente.

A voir aussi : Conseils d'entretien pour la lavande

Pour la petite histoire, c’est Sir Joseph Banks qui lui aurait donné son nom afin d’honorer la mémoire de Charlotte Mecklembourg-Strelitz, alors reine et épouse du roi Georges III d’Angleterre.

Le Strelitzia ou oiseau de paradis est une plante que l’on ne peut pas vraiment qualifier de rustique. Plutôt fragile, elle se plaît plus en pot qu’en pleine terre. Elle peut grandir dans un environnement très similaire à ses conditions de culture originelles, comme le pourtour méditerranéen ou le littoral atlantique (climat océanique, doux), mais vous prenez des risques avec cette plante assez capricieuse.

A découvrir également : Quels sont les genres d’orchidées ?

Dans un très grand pot, le Strelitzia peut se plaire et durer des années si la culture et l’entretien sont bien effectués.

Spécificités du Strelitzia

le Strelitzia est reconnaissable entre mille. S’il est cultivé en pleine terre, il peut facilement aller jusqu’à 2 mètres de hauteur. Composé d’un amas vivace de feuilles persistantes semblables à des feuilles de bananier, le Strelitzia Reginae a des nuances de bleu dans ses feuilles.

Chaque feuille est dotée d’une grande nervure visible au centre, qui se décline en nervures plus petite sur le côté. Les feuilles sont larges, grandes et relativement fragiles face au vent (sujettes à déchirures).

Les fleurs du Strelitzia

Très particulières, les fleurs de Strelitzia sont en réalité des spathes horizontales. Les pétales sont parés de couleurs extrêmement vives selon les specimen : bleu,  violet, pourpre, rouge, orange, jaune, etc.

La forme des fleurs de Strelitzia ont donnée le surnom à cette plante magnifique qui semble à tout moment être sur le point de prendre son envol. Les fleurs de Strelitzia Reginae ont en effet un profil d’oiseau très coloré qui étire ses ailes vers le haut : une plante tropicale dans toute sa splendeur. En Afrique du Sud, c’est d’ailleurs les oiseaux qui pollinisent le Strelitzia.

La délicatesse et la complexité de la fleur et de la spathe colorée contraste fortement avec les grandes feuilles persistantes. Les fleurs donnent des fruits, qui sont en réalités des capsules renfermant des graines. Les graines contenues dans un Strelitzia Reginae sont hautement toxiques : veillez donc à ne pas les laisser à portée des enfants.

Prendre soin du Strelitzia : un oiseau de paradis extraordinaire

Venant des tropiques, le Strelitzia Reginae aime le soleil mais peut aussi bien supporter d’être cultivé en mi-ombre. La plante apprécie les substrats riches mais frais et aérés. Avec les racines au frais, elle tolère très bien les périodes de sec voire de sécheresse.

En pleine terre, bous retrouverez le Strelitzia dans les jardins botaniques situés sur le littoral. En l’absence de possibilité de gel, la plante se cultive très bien et aime les climats océaniques.

Cultiver le Strelitzia Reginae en pot

Si vous habitez une région plutôt fraîche ou froide, il est préférable de cultiver le Strelitzia en pot, sans forcer l’adaptation. Choisissez un pot de diamètre large (jusqu’à 50 cm) afin que la plante ait sa place, sans toutefois “nager”.

Pour faire hiverner la plante, un abri lumineux convient très bien. Une véranda, une serre froide ou un abri sont suffisamment éclairés en lumière indirecte pour que la plante passe l’hiver dans de bonnes conditions. Évitez le soleil direct, en revanche : la plante souffrirait d’hiverner ce cette manière-là.

Choisir le substrat et la terre pour un oiseau de paradis

Un mélange drainant est conseillé pour cultiver votre Strelitzia :

  • 1/3 de terreau du commerce spécial plantes méditerranéennes ;
  • 1/3 de terre de votre jardin ;
  • 1/3 de sable

Avec les bonnes conditions, le Strelitzia peut fleurir s’il a un arrosage régulier. En hiver, il est important de réduire les apports en eau afin de favoriser le repos de la plante. Dès que les températures plus douces sont de retour, habituez progressivement la plante à l’air extérieur afin de ne pas la soumettre au stress et au choc de température.

Le rempotage du Strelitzia

On peut effectuer le rempotage du Strelitzia tous les 2 à 3 ans, en fonction de sa croissance. Si vous remarquez que les racines commencent à vouloir sortir, c’est le bon moment de rempoter.

Entretenir le Strelitzia en pot

Pratique : le Strelitzia ne nécessite que peu d’entretien. Elle observe sa phase de croissance entre avril et octobre et peut fleurir à la fin du printemps. Ensuite, elle se charge de mettre ses énergies dans la production de nouvelles feuilles. Le repos hivernal débute dès le mois d’octobre, période durant laquelle le Strelitzia Reginae prépare déjà la floraison suivante.

Au printemps, dès le mois de mars, un apport en compost est recommandé afin de favoriser la floraison et la croissance annuelle de printemps.  L’opération est à renouveler au cours de l’été, tout en conservant un bon substrat frais.

Coupez les fleurs sèches et les feuilles mortes au fur et à mesure pour un entretien optimal et esthétique.

Multiplier l’oiseau de paradis ?

Il est possible, comme pour de nombreuses plantes, de diviser le Strelitzia Reginae et d’en faire une nouvelle plante, à offrir ! Le système est similaire à un bouturage classique et il est aussi simple (et nécessaire, par ailleurs) à suivre :

  • À l’arrivée de l’automne, bêchez autour de la racine en prenant soin de ne pas l’abîmer. Un cercle de 20 cm minimum autour de la plante et de sa touffe est conseillé.
  • Dégagez la motte et les boutures que vous voulez prendre.
  • Rempotez ensuite dans le même type de mélange drainant afin de ne pas stresser la plante.
  • Les boutures doivent être protégées du soleil et se plairont dans un endroit plus chaud, comme une serre.
  • Un substrat humide est nécessaire pour créer les futures racines.
  • Il faudra environ 2 mois pour que les boutures fassent de nouvelles racines.
  • Une fois que vous constatez une reprise de croissance, la plante pourra être placée en plein air, toujours à l’abri de la lumière directe du soleil.
  • Pour l’hiver, protégez les jeunes plantes et rempotez-les à l’arrivée du printemps dans un contenant plus grand.

Les maladies du Strelitzia Reginae

Le Strelitzia Reginae n’est malheureusement pas à l’abri d’une faiblesse et d’une attaque de maladie. Cette plante est rarement atteinte : de mauvaises conditions de culture et un entretien inapproprié peut favoriser l’apparition de feuilles en accordéon.

Ceci se produit lorsque l’arrosage est trop important ou que l’atmosphère est trop chaude dans la pièce où se trouve le Strelitzia. Il est alors conseillé de placer votre Strelitzia Reginae dans une pièce plus fraîche, non chauffée, ou en véranda (non chauffée également).

Les racines peuvent pourrir si l’arrosage est trop copieux. Les feuilles se déforment, la plante peut alors mourir si aucune intervention n’est faite. Un hivernage en intérieur surchauffé n’est pas bon pour cette plante qui, rappelons-le, est une plante tropicale qui apprécie d’avoir les pieds au frais.

Partager