Les poissons japonais ont la cote dans les bassins

Votre jardin est agrémenté d’un bassin. Afin de l’orner de poissons et vous créer ainsi un véritable espace “nature”, vous pouvez choisir des carpes koï. Ces poissons, originaires du Japon sont exceptionnels tant par leur élégance que par leur taille pouvant atteindre jusqu’à 90 cm une fois adultes. Toutefois, ils ont des besoins spécifiques. 

Un poisson qui vous mène la vie facile

Cette espèce de poissons combattants s’apprivoise assez facilement. Elle apprécie également le contact humain, surtout pour venir lui manger au creux de la main ou pour les caresses. Il existe plusieurs variétés de carpes koï. Vous pouvez donc les choisir de couleur blanche, noire, orange, bleue, jaune, orange…  Cet animal pacifique adore vivre en groupe, alors, il est essentiel d’en prendre plusieurs. En effet, la carpe koï apprécie de se déplacer en se regroupant en bancs. Vous pouvez aussi mettre dans votre bassin, d’autres espèces de poissons car elle tolère bien la présence d’autres congénères, de différentes variétés. Cette espèce est très résistante et peut vivre entre 18 et 25 ans. Une fois dans l’eau, vous apprécierez de voir vos poissons voyager avec grâce. En effet, vous aimerez prendre le temps de les observer se mêler les un aux autres, et serez subjugué par ce mélange de couleurs qui donnera un rendu magnifique. 

A lire également : Comment installer une prise électrique dans son jardin ?

Un poisson qui s’adapte aux saisons

En matière d’alimentation, il faudra doser correctement la quantité donnée en fonction du nombre d’individus vivant dans votre bassin. Ces poissons ont besoin de 20 à 30 % de protéines. Ils sont omnivores et aussi herbivores, alors ils savent se contenter généralement de végétaux. Sachez aussi que durant l’hiver, lorsque la température atteint moins de 6 °C, cette espèce hiberne. Vous n’aurez donc pas besoin de nourrir vos nouveaux habitants. La carpe koï est parfaite pour la vie en bassin. Elle adore les fonds sablonneux et envasés. C’est d’ailleurs là qu’elle vient chercher sa nourriture. Toutefois, cette variété de poisson a besoin d’espace, alors, pensez-y. Il faut savoir aussi qu’une température élevée fait accroître son appétit. Lors des saisons hivernales, elle aime se cacher au fond du bassin, au cœur de la vase afin d’être au chaud et se protéger des variations de température. 

Partager

A lire en complément : Rôle et aménagement d'un jardin thérapeutique