Les start-up au secours de l’agriculture

De nos jours, le monde agricole connaît de nombreuses difficultés en raison des crises agricoles, des prix de ventes non-rémunérateurs, des caprices climatiques et à cela s’ajoute l’arrivée du coronavirus. Les innovations technologiques dans le secteur de l’agriculture sont donc bonnes à prendre et proviennent parfois de petites sociétés. Découvrez ces produits innovants au service de l’agriculture.

Des innovations pour aider les agriculteurs

Alors que le big data commence gentiment à intégrer la filière agricole et le monde du machinisme, de nombreuses autres initiatives sont en cours afin d’augmenter les gains de productivité. Pour se passer de plus en plus des engrais, une start-up américaine a mis au point une solution naturelle permettant d’exploiter le potentiel des plantes, sans effets dangereux pour la santé.

A découvrir également : Pourquoi choisir des semences bio pour vos cultures ?

Pour en savoir plus, sur ce nouvel engrais naturel utilisant les probiotiques afin de fixer l’azote présent dans l’atmosphère pour enrichir les terres cultivées, cliquez-ici.

Cette solution permet de fertiliser la terre avec un produit naturel efficace, notamment quand la pratique agricole est à la monoculture bien connue pour participer à l’appauvrissement des sols. Mais, d’autres startup viennent au secours des agriculteurs, afin d’obtenir un suivi optimal des cultures.

A lire également : PHYSIOSTART : un exemple de solution de plus en plus technique pour sécuriser le démarrage

Un drone au service des agriculteurs

La technologie vient accompagner les agriculteurs afin d’observer le développement régulier des cultures en plein champs. Pour cela, la société Airinov en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) a développé un drone muni de capteurs. Il est capable d’observer les cultures et fournir des données agronomiques pour différentes cultures dont le maïs, le colza ou encore le blé.

Les informations récoltées sont interprétées par un algorithme capable de quantifier les doses d’azote et de géolocaliser les endroits à traiter. De plus, cette technologie distingue les cultures des mauvaises herbes afin de les traiter plus efficacement.

La collecte des données locales pour une agriculture de précision

Afin d’optimiser les interventions sur les parcelles cultivées et d’anticiper certains phénomènes climatiques, la startup Weenat a développé des équipements de mesures connectés. En effet, ces différents capteurs parmi lesquels un pluviomètre, un thermomètre de l’air et du sol, un hygromètre sont connectés à un équipement de supervision, qui interprète les mesures et fournis des informations importantes pour l’agriculteur.

Il est ainsi possible de consulter à distance la météo des parcelles, de prédire la venue des gelées, de prévoir la période optimale à la culture du maïs de fourrage, de piloter l’irrigation des champs, de connaître le meilleur moment pour traiter les cultures, afin d’optimiser les passages et réaliser des économies.

Partager