Actu

Les start-up au secours de l’agriculture

De nos jours, le monde agricole connaît de nombreuses difficultés en raison des crises agricoles, des prix de ventes non-rémunérateurs, des caprices climatiques et à cela s’ajoute l’arrivée du coronavirus. Les innovations technologiques dans le secteur de l’agriculture sont donc bonnes à prendre et proviennent parfois de petites sociétés. Découvrez ces produits innovants au service de l’agriculture.

Des innovations pour aider les agriculteurs

Alors que le big data commence gentiment à intégrer la filière agricole et le monde du machinisme, de nombreuses autres initiatives sont en cours afin d’augmenter les gains de productivité. Pour se passer de plus en plus des engrais, une start-up américaine a mis au point une solution naturelle permettant d’exploiter le potentiel des plantes, sans effets dangereux pour la santé.

A découvrir également : Comment choisir ses rideaux pour salon ?

Pour en savoir plus, sur ce nouvel engrais naturel utilisant les probiotiques afin de fixer l’azote présent dans l’atmosphère pour enrichir les terres cultivées, cliquez-ici.

Cette solution permet de fertiliser la terre avec un produit naturel efficace, notamment quand la pratique agricole est à la monoculture bien connue pour participer à l’appauvrissement des sols. Mais, d’autres startup viennent au secours des agriculteurs, afin d’obtenir un suivi optimal des cultures.

A découvrir également : Comment entretenir sa piscine en bois

Un drone au service des agriculteurs

La technologie vient accompagner les agriculteurs afin d’observer le développement régulier des cultures en plein champs. Pour cela, la société Airinov en partenariat avec l’Institut National de la Recherche Agronomique (INRA) a développé un drone muni de capteurs. Il est capable d’observer les cultures et fournir des données agronomiques pour différentes cultures dont le maïs, le colza ou encore le blé.

Les informations récoltées sont interprétées par un algorithme capable de quantifier les doses d’azote et de géolocaliser les endroits à traiter. De plus, cette technologie distingue les cultures des mauvaises herbes afin de les traiter plus efficacement.

La collecte des données locales pour une agriculture de précision

Afin d’optimiser les interventions sur les parcelles cultivées et d’anticiper certains phénomènes climatiques, la startup Weenat a développé des équipements de mesures connectés. En effet, ces différents capteurs parmi lesquels un pluviomètre, un thermomètre de l’air et du sol, un hygromètre sont connectés à un équipement de supervision, qui interprète les mesures et fournis des informations importantes pour l’agriculteur.

Il est ainsi possible de consulter à distance la météo des parcelles, de prédire la venue des gelées, de prévoir la période optimale à la culture du maïs de fourrage, de piloter l’irrigation des champs, de connaître le meilleur moment pour traiter les cultures, afin d’optimiser les passages et réaliser des économies.

L’utilisation de l’intelligence artificielle dans l’agriculture

L’utilisation de l’intelligence artificielle (IA) dans le domaine agricole représente une véritable révolution. Effectivement, grâce à cette technologie, il est possible d’analyser et d’interpréter les données collectées avec une grande précision pour prendre des décisions stratégiques dans la gestion des cultures.

La start-up Resson permet ainsi aux agriculteurs de mieux comprendre leur exploitation en utilisant des algorithmes sophistiqués. Ces derniers sont capables d’analyser les images satellites afin de réaliser une cartographie fine des parcelles cultivées. Cette solution offre une vue complète du champ et permet notamment de détecter les zones chaudes/froides ou encore les anomalies qui peuvent indiquer un problème au niveau de la culture ou du sol.

L’utilisation de drones équipés de caméras haute résolution permet aussi d’améliorer le suivi des cultures. La start-up Airinov propose ainsi ses services pour survoler les champs et collecter des données sur la santé végétale, par exemple en mesurant leurs réflectances spectrales. À partir de ces informations obtenues, l’algorithme intégré peut déterminer si la plante souffre d’un manque en azote ou en autre élément nutritif essentiel.

LastMile Solutions se concentre sur l’aide à la récolte grâce à son système CapDrive : un robot autonome capable de trier directement lorsqu’ils sont encore sur pieds ! Il suffit simplement que ce dernier passe entre deux rangs pour faire sa sélection sans abîmer ni arracher aucune plante !

Toutes ces initiatives témoignent donc clairement que le secteur agricole peut bénéficier grandement des avancées technologiques. Les start-up sont ainsi en train de révolutionner le monde agricole, pour permettre aux agriculteurs d’optimiser leur production tout en respectant l’environnement et les ressources disponibles.

Les avantages de la technologie pour une agriculture plus durable

Grâce à ces avancées technologiques, l’agriculture peut devenir plus respectueuse de l’environnement et donc plus durable. En effet, une agriculture précise permet une utilisation rationnelle des ressources naturelles telles que l’eau ou les engrais.

La start-up Naïo Technologies a ainsi créé Oz, un robot désherbeur électrique, qui permet aux agriculteurs d’éviter le recours systématique aux pesticides et herbicides nocifs pour la faune et la flore locales. Le robot utilise la technique du binage mécanique basée sur la reconnaissance visuelle des cultures pour éliminer efficacement les mauvaises herbes sans endommager les plantations avoisinantes.

De son côté, Ecorobotix propose un autre exemple avec ses robots solaires capables d’effectuer le désherbage en autonomie. Ils utilisent aussi une caméra intégrée pour distinguer les plantations des adventices à éliminer. La précision est telle qu’il n’y a pas besoin d’utiliser des herbicides polluants qui peuvent avoir un impact négatif sur l’environnement.

Outfield Robotics développe un drone capable d’inspecter les cultures afin de détecter rapidement tout signe de maladie ou défaut lié aux conditions climatiques. Ce nouvel outil permet ainsi aux agriculteurs de réagir rapidement en cas de problème avant que cela ne se propage trop largement dans leur exploitation.

L’utilisation combinée de ces technologies innovantes offre donc au secteur agricole une solution viable pour limiter son impact environnemental tout en améliorant sa productivité globale. Les start-up ont un rôle clé à jouer dans cette évolution, en proposant des solutions pratiques et efficaces pour une agriculture de précision plus durable.

Partager