Comment se protéger des coupures quand on jardine ?

Avec le retour du soleil, le beau temps est propice au jardinage. Et si cette activité reste un plaisir pour les plus adeptes, elle ne reste pas sans danger. Mauvaise manipulation, manque de protection, les coupures sont monnaies courantes lors d’un jardinage.

De plus, cette activité est la deuxième cause des accidents domestiques. Mauvais usages d’outils ou méconnaissance des dangers, voici des conseils avisés pour se protéger des coupures lorsqu’on jardine.

A découvrir également : L’idée du moment : associer poules et potager

Lisez bien les notices

Si vous êtes novice ou n’êtes pas encore très adroit dans la manipulation d’outils, il est toujours conseillé de bien lire les notices.

Lire également : Décoration de jardin : le choix de la table

Le cas surtout des appareils tranchants et les petits outils coupants. Sur ces notices, suivez scrupuleusement ce qui est écrit.

Notre erreur c’est d’utiliser des outils en se basant seulement ce que nous avons vu dans des tutoriels.

Or, ce n’est pas une très bonne idée surtout quand on passe par une pratique immédiatement. Si c’est votre première fois avec une scie par exemple, procédez par étapes et restez concentré pour éviter une mauvaise coupure.

Portez des vêtements de protection

Ce n’est pas pour rien si des grandes marques comme Engelbert Strauss commercialisent sur le marché des vêtements professionnels pour se protéger lors du jardinage. Ces vêtements sont spécialement conçus pour vous protéger des coupures même les plus dangereuses.

Le cas du pantalon forestier dont l’épaisseur bloque les scies à moteur lors d’une mauvaise manipulation ou d’un accident. Le vêtement sera déchiré mais la scie n’atteindra pas la peau.

Les vêtements s’accompagnent généralement de bottes, gants, casques et lunettes spéciales. Car outre vos membres, votre tête reste aussi une zone fragile. En ce qui concerne le choix des vêtements, effectuez-le en fonction de votre activité.

Manipulez avec précaution

Ce conseil est à appliquer surtout avec les outils très dangereux et souvent à moteur comme les scies ou la tondeuse.

Celle-ci est plus commune car elle est souvent utilisée dans le jardin. Lorsqu’on utilise cet appareil, l’herbe humide s’accumule souvent dans l’appareil. Celui-ci est étouffé et arrête de fonctionner.

Le jardinier oublie souvent qu’à l’intérieur se trouve des lames très tranchantes. Avant de retirer les herbes, retirez l’anti-parasite pour éviter que vous ayez un doigt voire la main sectionnée.

Mais l’idéal est d’utiliser un outil extérieur et de ne pas y introduire vos doigts surtout si vous êtes novices en la matière. Au mieux, faites appel à une personne plus prudente.

Adoptez les bonnes postures

Pour travailler en toute sécurité et éviter une mauvaise coupure, respectez la bonne posture.

Si vous devez utiliser une lame coupante, veillez à ce que vous ne soyez jamais en mauvaise position au risque de vous mettre en danger.

Adopter une bonne posture évite aussi les maux de dos ou les crampes. Car suite à ces maux soudains, vous pourriez ne plus être en mesure d’utiliser correctement votre outil.

Les mauvaises postures ne vous permettent pas aussi de bien finir le travail et d’être à l’aise dans vos mouvements.

Rangez vos outils après utilisation

Le meilleur réflexe est de ranger les outils après chaque utilisation. Possédez ainsi une trousse spéciale pour le jardinage.

Lorsque vous jardinez, il est possible que vous oubliiez d’avoir laissé sur le sol une lame tranchante. Et dans un coin un marteau.

Ce sont souvent les outils que l’on pose n’importe où qui nous causent des blessures graves. Mettez ainsi le matériel dans une trousse spéciale.

Et toujours en veillant à ce que les dents soient vers le bas. Cette dernière précaution vous permettra de les saisir sans vous blesser.

Partager