Aménagement extérieur

Pourquoi devriez-vous traiter votre chalet en bois ?

chalet en bois

Qu’il s’agisse d’abris de jardin, de garages en bois ou de chalets, toutes les constructions en bois nécessitent d’être traitées pour être protégées durablement contre l’humidité, les champignons ainsi que les termites. Qu’un propriétaire décide de le faire lui-même ou qu’il préfère déléguer cette mission à un professionnel, le traitement du bois demande d’être rigoureux et méticuleux afin d’assurer une protection optimale et permanente. Trois éléments importants sont à prendre en compte concernant la protection extérieure d’un chalet en bois : le climat, le timing et l’entretien.

Ce qui affecte un chalet en bois

Les abris de jardin en bois sont des installations extérieures qui subissent tout au long de leur vie, les aléas du climat ainsi que des attaques d’insectes. En effet, certains d’entre eux sont particulièrement voraces et friands du bois tels que les capricornes, les vrillettes ou encore les lyctus. Ils peuvent engendrer de gros dégâts. Les champignons sont également particulièrement présents lorsque le bois est humide. Certains produisent des filaments invisibles à l’œil nu et leurs enzymes attaquent le bois. De plus, les particules de pollution présentent dans l’air et la qualité de l’air ont aussi un impact sur le bois. Cela ternit son aspect et il peut alors arborer une couleur grisâtre. Le bois doit donc être traité et protégé. Dans le cas contraire, ces conditions impliqueront une dégradation en continu du bois.

A découvrir également : Le brumisateur pour restaurant : la solution pour combattre la canicule

L’impact du soleil et de l’humidité

Les rayons du soleil peuvent provoquer des fissures et changer la couleur naturelle du bois. L’humidité risque d’entraîner des problèmes tels que la formation de champignons, de moisissures, ou encore de pourriture.

 

A voir aussi : Quelle bâche choisir pour une serre ?

Le bois est un matériau vivant. Il est donc particulièrement sensible à l’eau et à l’humidité. Il s’agit d’un matériau hygroscopique, c’est-à-dire qu’il va absorber l’eau et la rejeter de manière naturelle. Cependant, ce processus produit des microfissures ou des fendillements. Dans les zones pluvieuses et humides, un traitement plus fréquent sera appliqué au chalet.

 

Le bois est très sensible aux rayons UV. Même si la dégradation n’est que superficielle et ne concerne que la surface, les rayons UV agissent sur l’aspect esthétique du chalet. Celui-ci adoptera alors une teinte de plus en plus grise qui peut aller jusqu’au noir pour certaines essences.

Les façons de prendre soin de votre abris de jardin

Un chalet bien entretenu pourra être utilisé durant de nombreuses années. La fréquence d’entretien de ce dernier dépend de la peinture ou de la lasure choisie ainsi que de la méticulosité du propriétaire lors de la préparation au traitement. Si celui-ci souhaite que son chalet ait une couleur claire, il doit renouveler le traitement tous les 2 ou 3 ans, en plus de l’entretien succinct régulier. Les couleurs plus soutenues peuvent, quant à elles, durer 4 à 5 ans. Bien entendu, cela dépend également de la qualité du produit choisi pour le traitement. Quoi qu’il en soit, si le bois commence à devenir gris ou à se fissurer, il faut alors le traiter à nouveau.

Les avantages de traiter votre chalet en bois

Traiter votre chalet en bois présente de nombreux avantages, tant sur le plan esthétique que sur celui de la durabilité. Cela permet de préserver l’apparence naturelle du bois et d’éviter qu’il ne devienne gris et terne avec les années. En appliquant une couche protectrice régulièrement, vous maintenez l’éclat initial du bois et lui donnez un aspect chaleureux et accueillant.

Mais le traitement du chalet va bien au-delà de l’esthétique. En effet, il permet aussi de protéger le bois contre les agressions extérieures telles que l’humidité, les rayons UV ou encore les insectes xylophages. Une bonne protection empêche ainsi la dégradation prématurée du matériau et prolonge sa durée de vie.

Traiter votre chalet en bois renforce sa résistance aux intempéries. Grâce à une couche protectrice adéquate, le bois sera mieux armé face aux variations climatiques comme la pluie, la neige ou encore le gel. Cela réduit considérablement les risques d’infiltration d’eau dans la structure du chalet et limite par conséquent tout risque de pourrissement ou de moisissure.

Les erreurs à éviter lors du traitement de votre chalet en bois

Dans le processus de traitement de votre chalet en bois, pensez à bien choisir les produits. Il est indispensable de bien nettoyer et dégraisser la surface du chalet afin que le traitement puisse adhérer correctement.

Évitez l’utilisation de produits inadaptés ou de qualité médiocre. Optez plutôt pour des produits spécialement conçus pour les chalets en bois et respectueux de l’environnement. Ils assureront une meilleure protection et un résultat durable.

Une autre erreur courante à éviter est l’application excessive du produit. Une couche trop épaisse peut entraîner une mauvaise pénétration dans le bois, ce qui réduit son efficacité protectrice. Suivez toujours les instructions du fabricant quant à la quantité à appliquer.

Beaucoup commettent aussi l’erreur de négliger les retouches dans leur entretien régulier. Même si vous avez effectué un bon traitement initial, pensez à effectuer les retouches appropriées.

Prendre soin de votre chalet en bois est essentiel pour préserver sa beauté et sa longévité. En évitant les erreurs mentionnées ci-dessus et en choisissant le bon traitement adapté, vous garantissez une protection efficace contre les éléments extérieurs. N’oubliez pas que le bois est un matériau naturel qui nécessite un entretien régulier pour maintenir son aspect d’origine et prolonger sa durée de vie.

Partager