Fleurs

Le secret de roses saines et belles

Dans les pépinières et les jardineries, de magnifiques roses attendent de nouveaux propriétaires : le feuillage paraît sain, les plantes se parent de fleurs luxuriantes. Cette beauté est le résultat de soins experts et souvent aussi de pesticides. Si vous voulez admirer chez vous des roses tout aussi belles sans maladies ni parasites, vous devez donc faire attention aux bonnes conditions.

Choisir une rose résistante

La première étape pour obtenir de belles roses saines est de choisir la variété. Les roses ADR sont un bon choix, comme le rapporte Thomas Kühr de la pépinière du même nom à Erfurt-Tiefthal. L’abréviation ADR signifie Rose Allemande Reconnue (Anerkannte Deutsche Rose) : les variétés qui portent cette évaluation ont dû faire leurs preuves pendant trois ans sans pesticides. Quiconque choisit un rosier ADR achète donc un type qui s’est avérée robuste contre toutes les maladies et tous les ravageurs possibles. Inconvénient selon l’expert des roses Kühr : tous les souhaits en termes de couleur et de taille ne peuvent pas être exaucés.

A lire aussi : Comment planter une clématite ?

Les roses de thé hybrides sont considérées comme exigeantes et plutôt vulnérables. Je recommande donc des rosiers robustes pour plates- bandes, arbustes ou grimpants : les variétés dont la santé des feuilles est prouvée sont un bon choix si vous ne souhaitez pas utiliser de poisons dans le jardin. Les variétés de roses nouvelles et très anciennes sont également considérées comme plus résistantes aux maladies et aux ravageurs.

Planter la rose dans un endroit optimal

Les roses sont des enfants du soleil. Plus l’emplacement dans le jardin est ensoleillé et moins cher, mieux les roses fleuriront et prospéreront. Un endroit bien aéré est très important pour que les feuilles puissent sécher rapidement après une averse. Les roses apprécient les sols limoneux, sableux, meubles, riches en nutriments et profonds. La bonne compagnie aide aussi les roses à s’épanouir : la sauge et la lavande sont de bonnes compagnes pour les roses.

Lire également : Green Vallee : le CBD sous toutes ses formes !

Si vous venez de retirer une rose d’un endroit, vous ne devez pas immédiatement replanter une nouvelle rose à sa place. Si vous souhaitez planter un rosier immédiatement au même endroit, nous vous recommandons de remplacer le sol : Creusez un trou de 50 par 50 centimètres et 50 centimètres de profondeur. Remplissez-le de terre fraîche et plantez-y maintenant la nouvelle rose.

Arrosez correctement la rose

Lors de l’arrosage, le feuillage ne doit pas être mouillé ou éclaboussé.

Ne pas habituer les plantes à trop de l’eau. Les roses peuvent puiser leur eau dans les couches plus profondes du sol. Le tuyau d’arrosage et l’arrosoir doivent être utilisés avec parcimonie. Je me souviens des temps d’arroser mes roses grâce à mon horloge murale.

Fertiliser correctement la rose

Une rose bien entretenue est plus résistante aux maladies et aux ravageurs. Les champignons en particulier, comme l’oïdium ou la suie des étoiles, en profitent lorsque la rose est faible. Si vous débutez avec les roses, il est préférable de vous renseigner sur la bonne fertilisation lors de l’achat : les pépiniéristes et les jardiniers conseillent leurs clients à ce sujet.

Partager