Comment avoir de belles prunes ?

Le Mirabellier est une plante très esthétique. Du printemps à l’automne, le Mirabellier offre beaucoup de floraison qui met en valeur le jardin. Ensuite, il nous offre une généreuse production de petites prunes dorées qui sont sucrées et parfois acidulées. Sa culture est très simple et vous aurez tellement de mirabelles que vous devez penser à faire de la confiture pour tout garder ! Découvrez les gestes à faire pour cultiver le Mirabellier.

Sommaire exécutif

A voir aussi : Comment cultiver un kiwi ?

  • 1) Où et quand vous plantez votre mirabellier ?
  • 2) Comment planter un mirabellier ?
  • 3) Taille et entretien de la mirabelle
  • 4) Quand devrait Tu peux récolter tes mirabelles ?

1) Où et quand votre mirabellier devrait-il implanter ?

Le mirabellier est planté en automne ou au printemps de mars à juin. Si vous avez le choix, donnez la préférence à l’automne, car les conditions pour la récupération du printemps seront meilleures. Il est recommandé de le planter dans un endroit ensoleillé, protégé du vent. Mais le Mirabellier craint encore une grande chaleur. En outre, pas de maux de tête avec la question d’une plante femelle et mâle, puisque le mirabellier est autofertile.

Cet arbre fruitier aime les sols riches. Comment faire un poste de compost ou autre changement lors de la plantation.

A lire en complément : Jardin : que planter et semer en Avril ?

2) Comment planter un mirabellier ?

Pour un système de conteneurs :

  • Creusez un trou suffisamment large et profond d’environ 60 cm de diamètre x 80 cm de profondeur.
  • Ensuite, déballez bien le sol. Ajouter du fumier bien décomposé ou du sol enrichi pour la plantation.
  • Si votre sol est trop pauvre, n’hésitez pas à enrichir votre sol de remplissage avec du compost ou du sol décomposé.
  • Ensuite, placez votre usine et installez un tuteur solide avant de le rebrancher. Assurez-vous de serrer la terre.
  • Creusez un petit réservoir autour du pied afin que vous puissiez ajouter 3 ou 4 arrosoirs.

Pour une plante racine nue :

  • En plus des étapes précédentes, vous devez rafraîchir les racines avec des sécateurs, les chocolat et les étaler bien sur une petite colline au fond du trou avant qu’elles ne soient re-bouchées.
  • Pliez son Branches à environ 30 cm du tronc.

Crédits : Ndim_B/iStock 3) Taille et maintenance de Mirabellier

Soyez satisfait du minimum en termes de taille, puisque le mirabellier est très sensible aux blessures et aux maladies. La taille de l’entraînement est réalisée dès la première année en hiver (sans gel). Après n’importe quelle taille, il sera nécessaire d’appliquer du mastic curatif du type de goudron norvégien pour le protéger des maladies. Coupez votre mirabellier pour obtenir 3 ou 4 branches principales vers l’extérieur.

Après la récolte, il sera nécessaire d’enlever le bois mort, les derniers fruits, qui sont susceptibles de pourrir, et donc les vecteurs possibles de la maladie et de jeter aux pieds.

En outre, l’arrosage doit être fait régulièrement, surtout en été et occasionnellement en hiver.

4) Quand récolter vos mirabelles ?

Les mirabelles sont récoltées entre fin juin et mi-septembre. Cela dépend si les variétés sont précoces ou non. Seule Mirabella mûre doit être récoltée. Contrairement à d’autres fruits (poires, abricots…) prune ne mûrit pas même cueillie.

Articles connexes :

Caviar de citron : plantation, culture, entretien et récolte

Avocat : cultiver un avocat avec son noyau

Câprier : conseils de plantation, de culture et d’entretien

Partager