Comment aménager un jardin d’hiver ?

Jardin d'hiver

Le jardin d’hiver est une structure particulière qui était très populaire dans les châteaux et les grandes maisons de la noblesse au XIXe siècle. Le principe était d’installer une structure de verre rattachée à la maison, parfois à partir d’un patio, et d’en faire un jardin couvert où l’on pouvait placer des espèces de plantes et d’animaux inadaptés aux régions froides d’Europe. Le jardin d’hiver n’était pas chauffé, mais permettait de passer du temps à « l’extérieur », même en hiver. Aujourd’hui, il a bien changé, mais il continue d’être aussi apprécié.

Où aménager son jardin d’hiver ?

Il ne faut pas confondre un jardin d’hiver avec une véranda ou une serre. La véranda est une pièce à part entière de la maison, elle est donc chauffée et souvent très ouverte sur le reste de la maison. Elle permet d’avoir le sentiment d’être à l’extérieur tout en ayant le confort complet de l’intérieur. Une serre, quant à elle, sert exclusivement à la culture de certaines plantes ou de certains arbres (comme une orangerie).

Un jardin d’hiver est rattaché à la maison (contrairement à la serre), mais il en est indépendant (contrairement à la véranda). Le jardin d’hiver n’est chauffé que par les rayons du soleil et doit être spécifiquement pensé pour accueillir de nombreuses plantes particulières. Vous devez donc le concevoir avec en tête l’objectif d’en faire un vrai jardin et pas une simple véranda. Pour cela, vous devez donc construire une structure en verre et reliée à votre maison.

Quel type d’aménagement intégrer à son jardin d’hiver ?

Comme son nom l’indique, le jardin d’hiver est un jardin. Il a simplement l’avantage d’être plus chaleureux grâce à la structure en verre et de ne pas craindre la pluie. Comme dans un jardin classique, vous pouvez y mettre ce que vous voulez, comme un spa extérieur pour vous détendre dans un environnement confortable et agréable et profiter de la chaleur du bain à remous quand la température extérieure est basse, même dans votre jardin d’hiver.

Il n’y a pas vraiment de règle pour aménager un jardin d’hiver et cela dépendra évidemment de vos goûts, de vos envies et de la mode actuelle. L’essentielle, c’est que vous vous y sentiez bien et que vous puissiez y passer du temps sans avoir froid et donc en étant confortablement installé. Pour cela, rien ne vaut un banc et des chaises d’extérieurs confortables, avec des coussins et des plaids pour vous tenir au chaud.

Quel genre de plante pour un jardin d’hiver ?

L’avantage d’un jardin d’hiver, c’est que vous pouvez y mettre toutes les plantes que vous voulez. L’objectif ne doit pas être de cultiver, sinon il vaut mieux que vous vous installiez une serre, mais la configuration du jardin d’hiver lui permet d’offrir des températures plus clémentes tout au long de l’hiver. En revanche, il faudra favoriser la culture hors-sol pour éviter que les racines ne gèlent et pour pouvoir mettre les arbres et les plantes qui en ont besoin dehors en hiver.

Au-delà de ces quelques nécessités, vous pouvez vraiment vous lâcher et vous en donner à cœur joie. À l’origine, les jardins d’hiver avaient d’ailleurs été développés par des passionnés qui voulaient avoir des palmiers chez eux, même au nord de l’Europe. En France, les particuliers y placent beaucoup d’orangers et d’oliviers, des arbres qui peinent à survivre à nos températures hivernales parfois trop basses.

Partager