Fleurs

5 arbustes qui fleurissent en automne

La saison d’automne nous ravit chaque année avec ses couleurs de feux. Les arbres et les arbustes nous offrent de superbes paysages dignes des plus beaux tableaux de peintures.

Certains arbustes ont en plus la particularité de fleurir en cette même saison, ce qui prolonge les plaisirs de la saison estivale. La floraison de ces arbustes permettent d’apporter de jolies couleurs au jardin et un doux parfum.

A lire également : Pourquoi utiliser des graines pour son jardin ?

Voici 5 exemples d’arbustes qui fleurissent en automne, pour notre plus grand bonheur !

L’éléagnus

Cet arbuste de haie a la particularité d’être résistant. Son feuillage persistant et brillant est reconnaissable. L’éléagnus demande peu d’entretien et résiste bien à la sécheresse.

A découvrir également : Les plantes d'intérieur les plus bénéfiques pour la qualité de l'air

Cette plante rustique se plait à l’ombre comme au soleil, c’est pourquoi on la trouve aisément partout en France. Grâce à ses racines fournies en bactéries, l’éléagnus enrichit les sols trop pauvres.

Une terre trop humide et riche pourrait lui déplaire, préférez un terre plutôt sèche et argileuse.

Pour avoir un éléagnus qui fleurit en automne, optez pour l’éléagnus ebbingéi, le chalef d’Ebbing. Il fait de jolies fleurs blanches et des fruits rouges comestibles en hiver.

La sauge arbustive

Résistante, la sauge ornementale demande peu d’entretien également et ses différentes variétés offrent tout un panel de couleur.

Les sauges arbustives qui nous intéressent sont la sauge à petites feuilles et la sauge de Gregg. Ces deux variétés fleurissent jusqu’en automne et nous font profiter de leurs fleurs aux multiples coloris.

« Qui a de la sauge au jardin n’a plus besoin de médecin » dit le proverbe. En effet, la sauge a en plus des vertus médicinales.

Attention, la sauge n’aime pas l’excès d’humidité, au risque d’avoir des champignons.

Le camélia

Il existe de nombreuses espèces et variétés de camélias, si bien que l’on peut en avoir en fleur toute l’année dans son jardin et de toutes les couleurs.

Le camellia sasanqua regroupe à elle-seule plusieurs variétés de camélias tels que le camellia hiemalis « Bonanza », le camelia hiemalis « Shôwa-np-sakae » et le camellia sasanqua « Versicolor ». Ces trois variétés ont la particularité de fleurir en automne.

L’ajonc

Cet arbuste épineux est une plante emblématique de la Bretagne. Et pour cause, on l’appelle l’ « or breton« .

Son jaune illumine les littoraux et les paysages rocailleux. L’ajonc pousse naturellement et forme une véritable barrière défensive grâce à ses épines.

L’ajonc de Le Gall (Ulex gallii) a sa floraison du mois d’août jusqu’au mois de décembre. Il aime les environnements humides comme ceux de la Bretagne, de la Normandie et du Pays Basque.

Le buddleia

On le connait aussi sous le nom d’arbre à papillon. Ses longues branches offrent des panicules le plus souvent blanches et violettes.

Les papillons n’ont plus qu’à se poser par dizaines sur cet arbuste massif.

Son allure naturelle donne l’impression d’un bouquet géant, c’est une belle décoration assurée pour votre jardin.

C’est un arbuste robuste qui demande peu, voire aucun arrosage une fois qu’il a atteint sa taille adulte.

En revanche, le tailler en hiver lui fera le plus grand bien. Plus vous ferez une taille importante, plus il aura une repousse forte et une belle floraison.

Le cotoneaster

Le cotoneaster est un arbuste à feuillage persistant qui produit des fleurs blanches et roses en automne. Il est très apprécié pour sa floraison tardive, mais aussi pour ses baies rouges vives qui apparaissent également en automne.

Cet arbuste peut atteindre une hauteur d’environ deux mètres et se développe facilement dans la plupart des sols. Il est idéal pour les jardins de taille moyenne à grande.

Il existe plusieurs variétés de cotoneaster, chacune ayant ses propres caractéristiques. Les plus populaires sont le Cotoneaster horizontalis, qui a une croissance horizontale étalée sur le sol, et le Cotoneaster franchetii avec son feuillage brillant vert foncé. Ces derniers sont particulièrement recommandés pour les terrains pentus ou escarpés, car leur développement rampant permet d’apporter un effet couvre-sol là où rien ne pousse habituellement.

L’arbre à papillon offre un spectacle coloré sans égal avec ses grandes panicules violettes et blanches. Le cotoneaster, quant à lui, habille votre jardin grâce à sa floraison rose intense suivie de ses baies rouges au goût acidulé. Même si l’automne marque la fin des beaux jours, ces deux arbustes confèrent aux jardins leurs derniers soubresauts avant que l’hiver glacial n’arrive.

Le chèvrefeuille arbustif

Le chèvrefeuille arbustif, aussi appelé Lonicera fragrantissima, est un arbuste à feuilles persistantes qui fleurit en automne. Cette espèce est très prisée pour son parfum suave et agréable depuis des siècles.

Le chèvrefeuille arbustif peut atteindre une hauteur d’environ deux mètres, mais il se taille facilement pour s’adapter aux besoins du jardinier. Il préfère les sols bien drainés et supporte assez bien les périodes de sécheresse.

Les fleurs jaunes crème apparaissent à la fin de l’été et peuvent persister jusqu’à l’hiver si le climat n’est pas trop rigoureux. Les baies rouges sont très décoratives elles aussi, mais ne sont pas comestibles.

Cet arbuste convient parfaitement aux jardins urbains ou ruraux grâce à sa capacité à résister aux conditions difficiles telles que la pollution atmosphérique et les vents forts.

La floraison tardive du chèvrefeuille arbustif est particulièrement appréciée dans les régions où l’automne peut être assez long, offrant ainsi une touche de couleur supplémentaire avant que l’hiver ne s’installe définitivement.

Pour profiter au maximum de ses délicates senteurs, plantez-le près d’une fenêtre ou sur votre terrasse afin que vous puissiez en profiter pleinement lorsque vous êtes à proximité !

Partager