Actu

Acheter un motoculteur pour un petit jardin : comment bien choisir ?

Auriez-vous envie de créer de merveilleux espaces extérieurs avec une pelouse impeccable à l’instar de ceux de vos voisins ? Et si vous épargniez à vos articulations les atroces courbatures qui pourraient survenir à l’issue de ce type de travaux dans un jardin ? Aujourd’hui, il existe plusieurs équipements qui permettent de bien réussir l’aménagement de votre jardin, sans pour autant y mettre trop d’effort. Il y a par exemple le motoculteur. À votre avis, comment peut-on bien choisir cet équipement ?

Qu’est-ce qu’un motoculteur ?

Le motoculteur est un équipement puissant et intéressant pour un travail de labour en profondeur. Cet outil retourne la terre en faisant passer la partie supérieure à la partie inférieure. C’est une action qui permet d’aérer la terre et d’en retirer les intrus tels que les pierres ou les racines profondes, qui peuvent gêner l’ensemencement du gazon.

A découvrir également : L'hiver approche et vous devez aider votre jardin à s'y préparer

En outre, le motoculteur est très intéressant, voire indispensable, lorsqu’il est question de retourner et d’aplanir un terrain irrégulier. Après son passage, vous pourrez constater que les creux et les bosses disparaissent tout simplement. Généralement, cet équipement est doté d’un moteur dont la puissance peut varier entre 6 et 8 CV. Mieux, du fait de ses différentes vitesses cette machine s’adapte facilement à tous les terrains, et permet de labourer généralement entre 500 et 3000 m². Vous pouvez donc opter pour un motoculteur pour petit jardin que l’on peut trouver chez Brico Dépôt.

Les critères de choix d’un motoculteur

L’un des critères des plus importants pour choisir son motoculteur, c’est la profondeur du labour. En effet, cet équipement permet de retourner entre 15 et 40 cm de profondeur, en fonction des modèles. Ce sera donc à vous de choisir un modèle qui soit adapté à votre terrain. L’autre critère qui reste aussi important, c’est la vitesse d’avancement. Certains motoculteurs disposent de deux vitesses, pendant que d’autres en offrent plus.

A lire aussi : Zoom produit : enrouleurs pour l’irrigation avec récupération des tuyaux

Il est également important de connaître quelle puissance de moteur choisir. Cela est généralement fonction du poids de la machine et du type de terrain que vous voudrez labourer. Un moteur de 3 CV suffira pour labourer un terrain de 100 à 1000 m². Au-delà de cette superficie, il serait mieux d’opter au minimum pour un moteur de 5 CV.

Puis, il y a la charrue de l’équipement qui reste important. En effet, la charrue c’est la partie qui creuse le sillon dans la terre, comme dans un champ qu’on vient de labourer. À ce niveau donc, la lame de la charrue appelée « soc » peut être simple ou double. On parlera donc de charrue Brabant lorsque la lame est double, et de charrue vigneronne si la lame est inclinable. L’avantage avec les lames doubles, c’est qu’elles permettent de creuser deux sillons à la fois, et de labourer dans les deux sens.

Les options disponibles à l’achat de votre motoculteur

Lors de l’achat de votre motoculteur, vous avez la possibilité d’ajouter des options qui vous faciliteront à coup sûr l’utilisation. Il y a par exemple la roue de transport, qui permet de transporter et de remiser facilement l’engin. Ensuite, il y a le guidon orientable qui garantit à votre machine plus de confort durant les travaux de jardinage. À cela, il faudra ajouter les contrepoids, une remorque, ainsi que les disques protège-plantes.

Comment utiliser efficacement son motoculteur dans un petit jardin ?

Maintenant que nous avons vu comment choisir un motoculteur adapté à votre petit jardin ainsi que les options disponibles pour faciliter son utilisation, il est temps de voir comment l’utiliser efficacement.

La première chose à faire avant d’utiliser le motoculteur est de bien nettoyer la zone sur laquelle vous allez travailler. Effectivement, si des pierres se trouvent dans le sol, cela risque d’endommager les lames et autres pièces du moteur.

Une fois la zone propre, il faut définir la profondeur de travail en fonction du type de terre. Si elle est légère ou meuble, réduisez-la au minimum sinon augmentez-la progressivement jusqu’à obtenir une profondeur adéquate pour aérer le sol sans toutefois nuire aux racines des plantations déjà présentes dans votre petit jardin.

Mettez en marche votre motoculteur et commencez par passer une première fois sur toute la surface du terrain afin de décompacter le sol puis passez une deuxième fois sous forme croisée pour bien mélanger les couches fertiles (le haut) avec les substrats non exploitables (le bas).

Lorsque vous utilisez un motoculteur dans un petit jardin, il faut être vigilant quant aux obstacles éventuels tels que les rochers ou même vos propres pieds. Ne laissez pas tourner l’engin au ralenti lorsque vous n’êtes pas occupé, car cela peut endommager sa mécanique.

Quand vous avez terminé tous vos travaux de labourage et que vous êtes satisfait du résultat, il est temps de donner une dernière touche à votre petit jardin avec un râteau pour niveler la surface.

L’utilisation d’un motoculteur dans un petit jardin demande un peu de technique et d’attention, mais les avantages en termes d’aération des sols ainsi qu’une saveur plus accrue pour vos plantations valent largement le coup.

Les conseils d’entretien pour prolonger la durée de vie de votre motoculteur

Pour profiter longtemps de votre motoculteur dans votre petit jardin, vous devez réaliser le nettoyage du motoculteur après chaque utilisation. Effectivement, les résidus végétaux ou autres peuvent encrasser les lames et endommager le moteur à terme. Pour cela, utilisez une brosse rigide pour retirer tous les débris, puis un chiffon propre pour sécher toutes les parties métalliques.

Vérifiez régulièrement le niveau d’huile et remplacez-la si besoin en suivant les instructions du fabricant (généralement toutes les 50 heures). Il en va de même pour l’utilisation du carburant : respectez bien la quantité requise ainsi que sa qualité.

Les filtres à air doivent aussi être nettoyés régulièrement afin d’éviter toute surchauffe du moteur. Pensez aussi à vérifier l’état des bougies d’allumage et remplacez-les si elles sont usées.

Stockez votre motoculteur dans un endroit sec à l’abri des intempéries lorsque vous ne vous en servez pas pendant une longue période, tel que pendant l’hiver par exemple. Protégez-le avec une housse adéquate qui permettra de prévenir toute corrosion ou autre dommage potentiel causé par des conditions climatiques défavorables.

En suivant ces conseils, votre motoculteur durera de nombreuses années. N’oubliez pas que l’entretien régulier est indispensable pour éviter les réparations coûteuses et prolonger la vie de votre machine.

Acheter un motoculteur pour son petit jardin peut être une excellente idée si vous souhaitez aérer le sol et améliorer sa qualité. Vous devez bien choisir son appareil en fonction des besoins spécifiques du terrain ainsi que des options disponibles. Prenez soin de votre machine en réalisant un nettoyage rigoureux après chaque utilisation et en effectuant un entretien régulier afin d’en profiter sur le long terme.