Jardin

Le désherbage thermique : technique efficace pour éliminer les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes ont constitué un fléau pour les agriculteurs et les jardiniers. Ces plantes indésirables concurrencent les cultures en leur disputant l’eau, les nutriments et la lumière. Le désherbage chimique à base d’herbicides a été la norme pour s’en débarrasser pendant longtemps. Cependant, ces produits phytosanitaires posent de nombreux problèmes. Le désherbage thermique constitue une excellente alternative.

Qu’est-ce qu’un désherbeur thermique?

Les désherbeurs thermiques sont des outils destinés à éliminer les mauvaises herbes de manière sélective et sans produits chimiques. Contrairement aux herbicides, le désherbeur thermique élimine les plantes indésirables uniquement par l’effet de la chaleur. Il représente une solution écologique et respectueuse de l’environnement. De nombreux maraîchers et jardiniers choisissent ainsi d’utiliser le désherbage thermique pour prendre soin des cultures et des plantes.

A lire également : Appliquer un désherbant sélectif pour gazon : méthodes et timing optimal

Comment fonctionne le désherbeur thermique ?

Un désherbeur thermique fonctionne grâce à un générateur de flamme alimenté au gaz ou au kérosène. Lorsque l’opérateur active le brûleur, une flamme courte, mais très puissante, est projetée sous l’outil, juste au-dessus du sol.

La température oscille généralement entre 300 °C et 500 °C. Cette flamme n’est présente que sur une faible hauteur de seulement quelques centimètres au-dessus du sol. Elle est suffisante pour vaporiser en quelques fractions de seconde l’eau contenue dans les tissus végétaux des mauvaises herbes. Sans cette eau, les cellules des adventices éclatent instantanément, entraînant leur destruction complète et sélective.

A lire également : 5 astuces pour réussir la taille de ses haies

Les différents modèles de désherbeurs thermiques

Vous trouverez sur le marché une variété de désherbeurs thermiques pour répondre aux besoins spécifiques de chaque exploitation ou entreprise d’espaces verts.

Les désherbeurs portés

Légers et maniables, ces désherbeurs se manient à la main. Ils conviennent au jardinage amateur et aux petites surfaces. Certains modèles sont dotés de roulettes pour plus de confort.

Les désherbeurs traînés

Tirés à l’arrière d’un véhicule ou d’un tracteur, ces désherbeurs sont adaptés aux surfaces maraîchères ou aux grands espaces verts. Leur plus grande autonomie permet de traiter de vastes étendues rapidement.

Les désherbeurs montés

Ces outils sont fixés sur des chariots élévateurs, des nacelles ou des bras articulés. Ils permettent d’intervenir de manière sélective sur des espaces à accès difficile comme autour des bâtiments.

Les désherbeurs automoteurs

Autonomes, ils intègrent leur propre moteur, leur tracteur ou leur dispositif de déplacement. Certains modèles sont télécommandés pour plus de précision. Ces désherbeurs thermiques conviennent aux grandes exploitations agricoles.

Les critères de choix d’un désherbeur thermique

Plusieurs critères doivent être pris en compte pour sélectionner le désherbeur thermique le plus adapté à ses besoins. Il faut choisir un modèle avec une largeur de travail correspondant aux surfaces à désherber, entre 80 cm et 3 m selon les modèles. Pour des cultures délicates comme les plantules, opter pour un désherbeur maniable à la main. Pour des grandes cultures, préférez un modèle traîné ou automoteur.

Dans des espaces encombrés ou escarpés, choisissez un désherbeur monté sur engin. En plein champ, un modèle traîné conviendra mieux. Pour une utilisation ponctuelle, un désherbeur portatif léger suffira. Pour un usage fréquent, opter pour une solution plus robuste et productive. Les désherbeurs vont de quelques centaines d’euros à plusieurs milliers en fonction des performances et équipements. Choisir en rapport avec son investissement possible.

L’utilisation du déhserbage thermique en maraîchage et dans les espaces verts

Le désherbage thermique présente de nombreux avantages pour les cultures maraîchères tels que :

  • les légumes ;
  • les fines herbes ;
  • les plantes aromatiques.

Ces végétaux sont particulièrement au stade de germination et des premiers jours de développement. Le désherbeur thermique limite les risques liés à la technique mécanique comme l’écrasement ou l’arrachage accidentel de jeunes plantules.

Cela offre la possibilité de désherber de façon très précise autour de chaque plante et entre les rangs, même lorsque les cultures sont encore peu développées. Le maraîcher gagne un gain de temps précieux par rapport à un désherbage manuel. Cet outil préserve le développement optimal de sa production.

Dans les espaces verts également, le désherbeur thermique présente l’avantage de sa grande sélectivité. Il permet d’éliminer de manière ciblée autour :

  • des arbustes ;
  • des massifs floraux ;
  • des jeunes plantations.

Il est aussi parfaitement adapté à l’entretien des allées gravelées des parcs et des jardins publics ou privés.

Avantages du désherbage thermique

Avec ses différents atouts, le désherbeur thermique s’impose comme l’une des solutions les plus performantes et respectueuses pour lutter durablement contre les mauvaises herbes.

Une grande efficacité

Grâce à la puissance du choc thermique, la majorité des mauvaises herbes sont éliminées dès le premier passage du désherbeur. Leur destruction est instantanée, ne laissant aucune chance aux adventices de ressourcer.

Une sélectivité sans faille

Contrairement aux herbicides qui diffusent dans le sol, la faible hauteur de flamme permet de ne cibler que les plantes indésirables. Les cultures et les espèces désirées ne subissent aucun dommage.

Partager