Potager

Comment avoir un petit potager chez soi quand on vit dans un appartement ?

S’occuper d’un potager est une passion pour certaines personnes, et le fait d’habiter dans un appartement ne doit pas les empêcher d’en profiter. Ce coin de verdure va vous offrir des fruits et des légumes frais, ainsi que de la fraicheur.

Il est vrai que planter des légumes dans un petit espace peut être difficile, il faut donc respecter quelques conditions afin d’avoir de bonnes récoltes. Heureusement, il existe des supports spécialement conçus pour ce genre de plantation

A lire aussi : Comment bien choisir les variétés de plants à cultiver dans votre potager

Comment choisir l’emplacement d’un potager d’appartement 

L’emplacement est l’un des principaux paramètres conditionnant la réussite de votre projet.

Premièrement vous devez choisir la place de votre potager en fonction des plantations que vous allez faire : veillez à leur exposition au soleil et au vent.

A lire aussi : Créer un potager sur un balcon

Apportez leur plus de lumière que de chaleur en créant votre potager à côté d’une baie vitrée, assurez-vous tout de même qu’ils ne reçoivent pas trop de soleil afin de ne pas  brûler les feuilles.

Vous devez avoir un potager en accord avec la décoration d’intérieur de votre appartement, selon la pièce choisie ; un potager d’intérieur peut trouver sa place dans le salon, dans la cuisine mais aussi dans la salle de bain à l’ambiance zen.

Si vous avez la chance de posséder un appartement avec un balcon ou une terrasse : ces deux endroits sont parfaits pour installer un potager.

Si vous manquez d’espace, vous pouvez toujours mettre les pots sur le rebord de vos fenêtres.

Quelles sont les plantes à choisir pour un potager d’appartement ?

Pour les petites surfaces il est recommandé de planter des herbes aromatiques, vous avez le choix entre le basilic, le romarin, le thym, l’aneth, l’origan ou la menthe. Vous pouvez compléter avec des oignons, de la salade ou des poivrons.

Choisissez vos épices et vos herbes aromatiques préférées, ou celles que vous utilisez souvent. Vous pouvez également prendre en compte le degré de luminosité dans votre appartement afin de savoir quelles sont les plus adéquates.

Si votre appartement ne reçoit pas beaucoup de lumière naturelle, choisissez des plantes pouvant se développer à l’ombre comme le persil, la salade, la citronnelle ou les épinards.

Les tomates cerises peuvent être plantées dans un appartement, vous pouvez ensuite ajouter quelques fruits comme de la fraise.

Quelles sont les différentes étapes pour avoir un petit potager dans un appartement ?

–        Choisir le contenant

Prévoyez  des contenants spécialisés pour les cultures en appartement, vous pouvez par exemple opter pour des pots ou des jardinières en bois sur mesure : ces dernières vous donneront la possibilité de réaliser un aménagement optimisé.

–        Choisir le terreau

Ne choisissez pas n’importe quel terreau pour votre potager, il vous faut un mélange spécial que vous trouverez dans les magasins de jardinage.

La quantité de terreau va dépendre du nombre de contenant, attention à ne pas trop en mettre car cela peut causer la destruction de la motte.

–        Préparer le contenu

Les contenants doivent être troués dans le fond afin que l’eau puisse être drainée. Le drainage  va se faire par l’intermédiaire de quelques pierres que vous allez placer au fond du pot, c’est seulement après cette couche que vous pourrez remplir le pot avec du terreau.

–        Aménager l’espace

Lorsque vous avez remplit tous vos pots, vous pouvez choisir leur emplacement.

Comme vous n’avez pas beaucoup de place, il est conseillé d’exploiter les supports muraux : vous pouvez par exemple dresser vos pots sur une étagère, ou en suspendre quelques-uns en construisant des cadres. En fonction de votre style, ces supports peuvent être fabriqués avec du bois ou du métal.

–        Entretenir les plantes

Après cette installation, terminez par un arrosage. Comme votre potager est à l’abri de la pluie et du soleil, vous devez lui apporter les nutriments nécessaires au bon développement des plantes.

Vous devez également remuer plus souvent la terre. Informez-vous auprès d’un professionnel sur la nécessité d’ajouter de l’engrais, le choix des nutriments peut dépendre du type de plantes dans votre potager et de la saison en cours.

Partager