Le Dipladénia : grimpante incontournable !

est un bonheur pour les amateurs de fleurs d’été. Ces dernières années, ses nouvelles variétés en ont fait un must pour les calons de fleurs ! Dipladénia, ou plutôt, il devrait être appelé « Dipladénia »,

Les Dipladenia, aussi appelé « jasmin du Brésil », sont sur le point de compléter les géraniums des balcons pour fleurir le nôtre. Depuis dix ans, les professionnels de cette famille de vigoureux grimpeurs soufflent un nouveau vent : ils peuvent atteindre 5 m de haut dans leurs forêts tropicales indigènes. En 2011, Révolution ! La palette de couleurs (rose classique, blanc, rouge) est enrichie d’un beau jaune doré. Cinq ans plus tard, ils montrent de l’orange et de l’abricot sur leur corollas infunnel. Pendant ce temps, de grandes variétés à fleurs, avec des couleurs dégradées du cœur à la périphérie, apparaissent très spectaculaires dans cette plante avec si abondanteBlossom. Certaines de ces nouveautés sont également agréablement parfumées.

A découvrir également : 5 alternatives pour lutter contre les chenilles naturellement

Différentes formes et applications

Mais l’innovation ne s’arrête pas aux fleurs. Des variétés plus compactes, allant de 40 à 45 cm de hauteur, permettent la culture de dipladenia en suspensions et paniers de fleurs ; nains, 20 à 30 cm de hauteur, sont merveilleux dans les jardinières avec des géraniums de balcon, verveine ou scaevolas. N’oublions pas les puissants grimpeurs, dont les tiges mesurent 3 m de long, couvrant un treillis ou une balustrade en une saison. Certaines variétés d’arbustes trouvent une bonne place dans les parterres de fleurs d’été, auxquels ils apportent de la couleur et du soulagement.

A lire également : Bougainvillée, bougainvillier : quel entretien ?

argile irrigation Dipladenia

Ce ne sont pas des divas !

La diversité a fait son succès, mais aussi sa facilité de culture. Dipladenias, cousins de laurier-roses, aiment la chaleur et le soleil, mais, mieux encore, tolèrent la sécheresse, ce qui en fait des candidats idéaux pour les balcons fleuris orientés sud ou sud-est !

Il y aura plus prolixé du côté de la fleur, si vous le versez régulièrement et laissez le sol sur la surface sécher pendant 1-2 cm.

Arroser une fois par semaine devrait lui suffire au milieu de l’été. Ajouter un engrais végétal à fleurs tous les 10-15 jours pour soutenir la floraison. C’est un dur qui se moque des parasites et des maladies.

Pour un effet immédiat, achetez des semis qui sont déjà taillés avec des bourgeons. Plus la plante est forte au départ (idéal : 6 à 10 branches), plus elle sera florissante en été.

Dipladenia ou Mandevilla ?

engrais Ce sont deux noms botaniques pour la même plante. Tu deviendras indifférentsous les deux noms. Les jardiniers sont habitués à nommer « dipladénia » les variétés les plus compactes qui poussent en touffes et réservent le terme « mandevilla » aux variétés grimpantes.

Petite histoire… Le

jasmin chilien (Mandevilla laxa) a été le premier « Dipladénia » cultivé en Europe au XIXe siècle. A des fleurs blanches, agréablement parfumées, il a l’avantage d’être le plus rustique. Il est capable de résister occasionnellement à des températures plutôt basses (entre -10 et -12°C). En automne, les feuilles caduques deviennent dorées à orange et restent intactes tout au long de l’hiver, si le thermomètre ne tombe pas en dessous de 5°C.

Partager